• [Actu] Décidément...

    Hier, je publiais un billet déplorant l'instrumentalisation du double assassinat de Jean-Baptiste et Jessica, policiers tués à Magnanville.

    Ce matin, je découvre les derniers propos tenus par le premier ministre qui ose mettre côte à côte ce drame tragique et les manifestations contre la loi travail en ces termes:

    "compte tenu de la situation, des violences qui ont eu lieu, de l'attentat odieux contre le couple de policiers mais aussi de la tenue de l'Euro, les organisateurs devraient annuler eux-mêmes ces rassemblements".

    Mais où est le rapport? En quoi la vengeance exercée par l'assassin de ce couple ayant mené à ce drame s'inscrit-elle dans le même contexte que les manifestations?

    Alors on m'a dit "la police manque de moyens".

    C'est vrai.

    Mais l'envoyer cogner des manifestants n'est pas franchement la solution pour aider les forces de l'ordre dans leur revendications et dans la quête de meilleures conditions de travail.

    La répression par la force ne fait pas disparaître la violence, elle l'entretient au contraire.

    Et si réellement il est question de sécurité et de responsabilités des organisateurs, pourquoi ne pas en demander autant à l'Euro en raison des émeutes et des violences commises par les hooligans?

    La cohérence, encore et toujours a l'air de faire défaut à certain-e-s qui pourtant se réclament du "bon sens"...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :