• [Actualité] L'Effet Greta

    [Actualité] L'Effet Greta

    A moins d'avoir vécu en autarcie au fin-fond de l'Arctique, vous devez avoir au moins entendu parler de cette jeune suédoise de 16 ans, Greta Thunberg qui interpelle les chefs d'Etat du monde entier pour les mettre face aux rapports du GIEC concernant le réchauffement climatique.

    Si vous n'avez pas entendu ses propos, il est peu probable que vous ayez échappé à ceux, allant du délire à la haine, dont elle fait l'objet. Finalement, à travers les réactions qu'elle suscite, Greta parvient à mettre en lumière le meilleur comme le pire chez ses semblables. Et c'est bien le pire qui reste le plus audible.

    Parce que cette jeune fille de 16 ans, qui ne se présente pas autrement que ce qu'elle est, est le sujet des théories du complot les plus folles, aux menaces les plus abjectes (viol, meurtre, etc). Étant donné qu'elle est atteinte de troubles du spectre autistique et qu'elle a pris une année sabbatique dans ses études pour porter son combat, des personnes se considérant adultes et matures, reconnues et respectées l'attaquent sur son handicap et la traitent d'illettrée en l'invitant grosso modo à se taire et à retourner à l'école.

    Sans aller m'amuser à débunker toutes les théories foireuses dont elle fait les frais, je tiens à rappeler un tout petit détail relativement utile. SON PROPOS EST CELUI DU GIEC, autrement dit le CONSENSUS SCIENTIFIQUE SUR L’ÉVOLUTION DU CLIMAT.

    Pendant que vous, chers haters, vous acharnez courageusement contre une adolescente désespérée qui se bat pour son avenir, curieusement, on ne vous entend pas beaucoup contre-argumenter ses propos à part à nier gratuitement un sujet qu'au mieux vous maîtrisez moins bien qu'elle, au pire vous rejetez en lui préférant la politique de l'autruche.

    Mais j'ai une mauvaise nouvelle pour vous: la science est du côté de Greta, et il ne suffira pas de nier pour effacer les conséquences du changement climatique. Dont VOUS serez les victimes d'ici quelques années. Mais quand on en sera là, il sera trop tard pour paniquer.

    J'ai pas mal lu sur les réseaux sociaux que si nous appliquions les préconisations de Greta, nos sociétés feraient faillite, l'économie se casserait la gueule.

    J'ai une autre mauvaise nouvelle pour vous: ça se passera encore plus certainement si on ne fait rien, ou qu'on n'en fait pas assez. Quant à l'économie, elle est vouée à se casser la gueule de toute façon, dans la mesure où le capitalisme est un système d'exploitation illimité dans un monde aux ressources limitées. Et la limite des ressources a déjà été atteinte, et même dépassée.

    Donc non, les préconisations du GIEC citées par Greta (non, elles ne sont pas d'elle au départ, elle ne le revendique même pas, et se fait juste porte-parole) ne vont pas pousser l'économie vers l'effondrement, elles vont inciter à la création d'un nouveau système compatible avec notre survie. Parce qu'il est bien question de cela: nous permettre de survivre, nous ainsi que les générations suivantes. Oui, nous en sommes là.

    Alors concrètement, on se moque bien que Greta soit le pantin de telle ou telle entité réelle ou fantasmée dans l'esprit des théoriciens du complot, parce que peu importe. Ce qu'elle dit c'est ce que la science dit. La science qui essaie de sauver notre peau.

    Si malgré tout, dans un réflexe désespéré d'appel à la nature et de complotisme compulsif, vous préférez vous accrocher à l'idée que la science est sale, les scientifiques méchants et dangereux, prêts à vous conduire à la mort pour se faire trois sous sur votre dos, je vous prierai par soucis de cohérence intellectuelle de quitter la société civilisée gérée à tous les niveaux par la science, et d'aller vivre au fin fond des espaces sauvages, là où la science ne pourra rien pour vous quand vous vous trouverez confrontés à un infarctus, un AVC, une hémorragie de la délivrance ou un cancer. Quelque chose me dit que dans votre grande majorité, vous ne le ferez pas.

    Autre reproche qui est souvent adressé à Greta: ne pas présenter de solution parfaite, parce que trop jeune, parce que pas une spécialiste qui a étudié le sujet pendant 8 ans. Là encore, j'ai un scoop pour vous: elle n'en a jamais eu la prétention. Comme mentionné plus haut, Greta endosse le rôle de porte-parole. Mais les solutions existent, le GIEC les mentionne. Après, le tout est de savoir ce que l'on souhaite: ne rien changer à notre mode de vie et voire notre société s'effondrer dans les 30 prochaines années, avec le risque d'une extinction humaine quasi certaine avant la fin du siècle, ou accepter de faire des sacrifices, et avoir l'espoir non négligeable de permettre à vos descendants d'avoir une chance de vivre.

    Personne n'est obligé d'apprécier Greta Thunberg ou le message qu'elle porte, mais si vous vous estimez respectables, soyez respectueux et si vous vous estimez intelligents, réfléchissez. Les diverses attaques portées à son encontre en disent beaucoup plus long sur les personnes qui les émettent que sur celle qu'ils ciblent. C'est vous que vous déshonorez en vous en prenant si gratuitement à une adolescente qui vous dérange. Et dans ce "vous" j'englobe une grosse partie des intellectuels auto-proclamés Français, dont le premier réflexe a été de se moquer de Greta, de la sexualiser, de la railler, de moquer son âge, son handicap, son apparence. Le genre de propos qui, dans les grandes lignes ne dépasse pas le niveau de la bande de petites brutes d'une classe de 6ème.

    Ne soyez pas ces petites brutes. Réfléchissez avant de parler.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :