• [Actualité]Liberté de blasphème

    Hier, Luz a annoncé dans une interview qu'il ne dessinerait plus le personnage de Mahommet qui ne l'intéresse plus.

    Et suite à cette info ont défilé un flot de commentaires écrits de manière plus ou moins approximative se réjouissant de cette sage rétractation (pour les plus softs), considérant un combat "gagné" (le fait qu'il y ait eut des morts par contre, c'est quoi, un "dommage collatéral?" -_- ) et autre joyeusetés que je ne rapporterai pas ici.

    Ceux qui me suivent le savent, je suis agnostique et laïque. En substance, cela signifie que je n'ai pas de religion mais que je ne réfute pas la possibilité de l'existence de Dieu: je ne sais pas et je m'en tiens là.

    Je suis en revanche intimement persuadée que les divinités vindicatives et orgueilleuses décrites dans les cultes monothéistes actuels sont incompatibles avec la définition de perfection. Soit un dieu est parfait et n'a par conséquent pas d'ego humain (ni colère, ni orgueil, ni rancune, ni fierté etc, les émotions rendant partial et subjectif) soit c'est un humain amélioré, et il n'est donc pas parfait.

    Concernant la laïcité, je défends le droit pour chacun de croire tant que cela reste dans la sphère individuelle et qu'aucun culte ne prend le pas sur un autre, ou sur le droit de conscience collective.

    Et je revendique le droit de blasphème, actuellement actif en France.

    Pour ceux qui y verraient de la provocation, ce n'est pas la bonne raison. Pourquoi le droit de blasphème est-il important? Parce qu'aucun culte ne devrait être plus sacré que la vie de l'autre, aucune croyance ne peut justifier de tuer pour des idées, aucun Dieu n'a jamais demandé que l'on lave une insulte dans le sang. Ce sont des interprétations parfaitement humaines.

    Et surtout, les lois des Dieux passent en société APRÈS les lois des hommes (et la preuve que ça ne les dérangent pas des masses, c'est que ces mêmes Dieux ne protestent pas souvent!) Si le Dieu X, Y ou Z se sent insulté par un juron ou une caricature, en tant qu'être omniscient et omnipotent, il est capable de se défendre tout seul. Au mieux, ça se passe entre le blasphémateur et le Dieu, et personne d'autre!

    Pourquoi les croyants s'en mêlent-ils? Ça ne les regarde pas.

    En tant qu'agnostique, on me dit souvent que mon point de vue ne vaut rien parce que j'ai le cul entre deux chaises. Dois-je me sentir insultée? Je pourrais. C'est ce qui pour moi se rapprocherait le plus d'un blasphème quelque part.

    Est-ce que je me sens insultée? Non. Parce que je sais ce que je pense, je sais où j'en suis. Et ça ne regarde que moi. Ce que les autres en pensent? ça m'est égal.

    La croyance ou l'athéisme, c'est pareil: c'est une opinion personnelle. Et on n'a pas à aller attaquer les autres au motif que leur opinion n'est pas la notre.

    Une caricature ne remet pas en question le fondement d'un culte, elle se contente simplement de désacraliser et de dédramatiser une situation, une idée, un sujet. Et au risque de heurter les croyants, c'est une bonne chose.

    Oui c'est une bonne chose, parce qu'aucune sacralité de prophète ne vaut plus que la vie d'une seule personne en ce bas monde. Ce qui est sacré à vos yeux le restera, caricatures ou non. Si cela relève réellement de l'insulte, vos prophètes et vos dieux sont de taille à s'en défendre tous seuls.

    S'ils ne le font pas, c'est bien qu'ils s'en moquent!

    On ne peut pas tuer pour un dessin ou considérer que c'est moins grave qu'un blasphème et derrière se déclarer d'une croyance d'amour de son prochain. Je sais que tous les musulmans ne soutiennent pas ces horreurs, et que tous n'ont pas mal pris les caricatures de Charlie, je ne m"adresse qu'à la frange la plus conservatrice.

    Le blasphème en France est un droit, il doit le rester. C'est ce droit qui empêche les dérapages vers l'intégrisme d'un culte ou d'un autre.

    Je défendrai jusqu'au bout mon droit de blasphémer.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :