• [Actualité] Pourquoi?

    Hier, six attaques terroristes ont frappé Paris et son agglomération, visant des lieux à haute densité humaine (le Stade de France, le Bataclan, les Halles, Rue de Charonne, Rue Bichat, Boulevard Voltaire). Des scènes d'horreur où des terroristes armés de mitraillettes ont fait des centaines de morts avant que certains ne se fassent sauter avec des ceintures d'explosifs.

    Ce matin, sans exagération, c'est la France entière qui est sous le choc, qui retient son souffle, qui pleure ses enfants et qui essaie de panser ses blessures.

    [Actualité] Pourquoi?

    Mais la question qui me brûle les doigts, cette question qui me tord le ventre, c'est "pourquoi"?

    Pourquoi avoir commis des actes si barbares? Pourquoi avoir tué au hasard des tas d'innocents qui se contentaient d'aller vivre leur vie? Jugez-moi candide si vous le souhaitez, je ne comprends pas.

    Parce qu'à mes yeux d'agnostique, ce n'est pas une guerre sainte menée au nom d'une quelconque religion.

    [Actualité] Pourquoi?

    C'est un massacre perpétré au nom de la connerie la plus sombre.

    S'il existe une force supérieure dans l'univers, elle n'a jamais demandé une atrocité pareille. Et si cette force supérieure supposément parfaite avait une éthique, elle serait la première à condamner cette tuerie perpétrée en son nom.

    Qu'espèrent donc ces gens? Que par la violence, ils imposeront leur façon de penser?

    Les idées ne saignent pas.

    Et la violence et la peur ne convainquent personne en profondeur.

    Je suis choquée, abasourdie, inquiète aussi pour mes amis en région parisienne. Je suis en colère.

    Mais il y a une part en moi qui reste froidement calme. Et qui me dit qu'il ne faut pas céder à la panique, ni faire le jeu de ces monstres.

    Qu'il ne faut pas non plus commencer à tomber dans les amalgames en accusant une religion des faits d'une frange extrémiste qui ne représente qu'elle-même et non le culte qu'elle dit défendre.

    Et surtout, qu'il ne faut pas céder. Que ces monstres ne le méritent pas.

    Nous sommes libres.

    Nous le resterons.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :