• [Actualité] Pourquoi l'affaire "mamie loto" me dérange

    L'affaire Mamie Loto a secoué la France, puisque cette petite dame de soixante-dix ans est décédée cette année à Noël, de chagrin selon certains, puisque l’État l'avait condamnée pour organisation illégale de lotos au profit des plus démunis.

    Si ce que cette femme a fait est bel et bien illégal, elle a suscité un vif élan de sympathie parmi les internautes, dont certains la perçoivent comme une incomprise. Et d'autres l'instrumentalisent pour taper contre la "sale dictature socialiste" (comme si les choses eussent été très différentes sous Sarkozy et/ou Le Pen. Oui ceci dit, elle n'aurait probablement pas eue droit à un sursis...)

    Maintenant, ce qui me dérange personnellement, du côté de cette femme et du côté de l’État, ce sont les points suivants:

    - Combien de gens savent qu'organiser des jeux de hasard est illégal? (personnellement, en toute bonne foi, je ne le savais pas, et au jugé de nombreux commentaires sur le net je n'étais visiblement pas la seule...) A ce moment-là, il serait bienvenu de rappeler les lois, je pense que ça pourrait éviter des sanctions inutiles en évitant tout simplement des infractions de bonne foi. Je ne dis pas que c'était forcément le cas de mamie Loto, je dis que ça pouvait l'être.

    - Cette femme a prit une peine qui a semblé sévère à beaucoup de gens parce qu'elle a été punie. Mais combien d'affaires sont classées sans suite chaque jour? Si on se réclame d'une justice impartiale, autant l'appliquer! Je ne ferai pas le parallèle mille fois évoqué avec les gros calibres qui détournent des millions sans être inquiétés, mais bêtement avec une affaire de viol (sur toutes les plaintes déposées chaque jour auprès des autorités, la plupart sont classées sans qu'il y ait d'enquête... Pourquoi? D'une manière générale, beaucoup de crimes et de litiges ne sont JAMAIS punis et n'arrivent jamais jusqu'au tribunal.) On ne peut pas prétendre appliquer la Justice si on l'applique une fois de temps en temps au cas par cas. Mamie Loto a payé sa dette, ok, mais tous les autres?

    On met beaucoup en exergue des affaires du genre, avec aussi celle de l'homme qui avait volé 17€ dans un tronc d'Eglise et que l’Église a poursuivi (bel exemple de charité chrétienne s'pas...) Okay, le type était toxico, mais il était surtout à la rue... Et sa peine semble ne pas vraiment correspondre à ce dont il aurait eut besoin (accompagnement, désintox et réinsertion) dans la mesure où ce n'est pas un criminel notoire mais un simple tire-laine qui a prit plein pot pour récidive en délits mineurs...

    Mais des histoires comme celle-là , aboutissant sur ce genre de choses pullulent encore en France et à l'étranger. Pouvons-nous réellement nous réclamer d'une Justice impartiale juste parce qu'elle a serrée et punie une grand-mère délinquante?

    Voilà ce qui me gêne dans la réception de l'affaire "mamie Loto", que certains se récrient d'une bonne application de la Justice. Oui, c'est vrai, mais c'est insuffisant pour déclarer que la Justice est juste et fait bien son travail. La Justice, on voudrait la voir aussi à l’œuvre sur des histoires plus graves qui mettent en danger l'intégrité physique/morale/mentale des victimes...

    Du côté des "défenseurs" d'Yvette, je n'aime pas ceux qui ont fait de cette histoire un combat politique. Les socialistes ne sont en cela pas différents des autres parce que le problème n'est pas politique mais culturel, et parce que les combats judiciaires sont rendus inéquitables au départ par les différences de puissances entre accusation et accusés. Si l'un ou l'autre a les moyens de prendre les meilleurs dispositions pour assurer son point de vue, mais que celui d'en face n'a pas de quoi en faire autant, la balance penche déjà au départ en faveur du premier. Ce qui n'a strictement rien à voir avec la démonstration de culpabilité ou d'innocence.

    Du côté des défenseurs du verdict "coupable" pour mamie Loto, attaquant le "elle ne faisait de mal à personne" en comparant l'illégalité de ses actions à celle de la détention d'armes par exemple, je ne suis pas d'accord. Celui qui détient une arme chez lui, qu'il considère comme une arme a, même inconsciemment la volonté de l'utiliser un jour, sans quoi, elle ne serait qu'un objet inutile dans sa maison dont il n’éprouverait pas le besoin. Or, mamie Loto n'aurait pas pu mettre qui que ce soit en danger par son infraction. Même si minimiser son crime ne le rend pas moins illégal, elle n'a clairement porté préjudice à personne, autant comparer ce qui est comparable.

    Alors après avoir bien remâché cette histoire, je ne défends pas mamie Loto. Et je ne la condamne pas non plus, c'est le boulot de la Justice et elle l'a déjà fait. En revanche j'accuse la Justice de s'endormir très souvent pour des histoires tristement plus graves et répandues, et je l'invite à se réveiller si elle tient à ce point à faire du zèle. Ce n'est pas parce qu'un chien course un écureuil qu'il est un bon chasseur et qu'il doit s'attendre à passer sa vie à dormir sur la canapé! Le message est clair? Cette histoire ne demandait pas grand mérite, elle est terminée, soit.

    Que la Justice continue donc sur la lancée en étant JUSTE sur tous les autres cas nécessitant son regard et son intervention! Et là, peut-être, je dis bien PEUT-ÊTRE que le cas mamie Loto semblera plus "normal" aux yeux des gens...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :