• Bein... j'ai rencontré Gilbert il semblerait...

    Ça ressemblerait presque à un titre digne d'une pub de Meetic "j'ai rencontré Gilbert, nous sommes inséparables depuis que nos chemins se sont croisés".

    C'est pourtant vrai, à cela près que Gilbert n'est pas une personne. C'est un syndrome.

    "Le syndrome de Gilbert, (SG), est une altération héréditaire multifactorielle associée à un niveau élevé de bilirubine (hyperbilirubinémie non conjuguée) dans le sang et en général ne présente pas de symptômes, bien qu'un léger ictère puisse apparaître dans des conditions d'effort intensif, stress, insomnie, chirurgie, jeûne, lors d'un épisode infectieux ou après la prise de certains médicaments comme le paracétamol."

    Voilà ce que vous dira Wiki à son sujet. A ajouter: ce syndrome est totalement bénin.

    Si au départ je n'étais pas très jouasse de ce diagnostique, il a tout de même le mérite d'écarter des possibilités plus graves d'une part et d'être l'explication de beaucoup de choses jusque là sans réponse d'autre part. Quid de tout ces troubles des dix dernières années que l'on imputait à trop de stress voir à une vague hypocondrie alors qu'ils me paraissaient bien réels pour être le fruit d'une auto-suggestion? Le diagnostique reste à confirmer car le syndrome de Gilbert n'est pas courant ni connu, mais il correspond tristement à tout les symptômes que je contracte depuis près de quinze ans.

    La syndrome de Gilbert n'est pas une maladie, c'est un état. Vous avez les yeux bleus, vous êtes petit, vous avez un bras trop court, vous avez Gilbert, tout se classe au même niveau. Pour autant, ce n'est pas un état facile à vivre et même si une petite auto-discipline n'est pas un luxe (car le laisser-aller dans ce cas comme pour une maladie serait terriblement néfaste) inutile de secouer le cocotier d'une personne développant Gilbert! En principe, cette dernière le fera d'elle-même d'une part, et d'autre part, dévaluer le problème ne l'aidera en rien. Si Gilbert n'est pas une maladie, ses symptômes sont réels et parfois invalidants!

    Vous vous demandez comment réagir? La bonne réponse réside dans un équilibre entre un peu de discipline envers le/la proche atteint, mais une part égale d'indulgence. En état de crise, le syndrome de Gilbert est à la fois très désagréable à vivre et se montre souvent invalidant. Il peut entraîner de nombreux symptômes parfois handicapants (selon les cas et les personnes). C'est un état pénible pour les personnes qui en sont victime autant que leur proches mais ce n'est pas une fatalité!

    Beaucoup de personnes atteintes par ce syndrome apprennent le "mieux vivre" au recours de techniques personnelles pour limiter/ endiguer les états de crises et d'un régime plus générique à tout les cas.

    Voilà tout ce à quoi je n'ai dorénavant plus droit (ou dans des proportions très limitées):

    • L'alcool (m'en fout ^^)
    • Le paracétamol
    • Les graisses
    • La viande rouge
    • Le tabac (m'en fout XD)
    • Le café/ La caféïne
    • Dans une proportion raisonnable, j'ai encore droit au chocolat

    Il n'y a pas deux personnes qui vivent cet état de la même manière et donc, pas de "remède-type". Une hygiène de vie sérieuse est très vivement recommandé, un certain soin alimentaire est indispensable et toute les personnes concernées doivent éviter les vecteurs de stress. (c'est pas gagné). Le Stress n'est pas à proprement parler un déclencheur (je vois d'ici les sceptiques dire "ah mais elle s'invente une maladie, en fait elle est stressée") Gilbert n'est pas le stress. Mais sa présence joue un grand rôle aggravant dans l'état de la personne concernée.

    Il est à retenir que si la syndrome de Gilbert n'est pas une affection et qu'il est fondamentalement bénin, il n'en est pas pour autant toujours très facile à vivre! En France, nous connaissons un certain retard sur la reconnaissance de ce trouble qui, au Royaumes-Unis est mieux reconnu et moins vilipendé.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :