• [Blablabla] C'est fini...

    Avoir le plaisir de pouvoir débrancher le réveil et se lever à 7h30 (eh, ne riez pas, pour moi c'est super tard!) après avoir fait une nuit complète sans réveil intempestif sur le coup de 3h du mat'...
    Je ne dirais pas que j'en suis à "un Mars et ça repart", il me faudra bien 5/6 jours à ce régime pour récupérer mon mois de fatigue (et je plante encore devant cappucino/vêtement/douche en mode "mais qu'étais-je partie faire déjà?"), et les kilos perdus (oui, je me suis bien dépensée je crois!) mais le "mieux" est indéniable: JE SUIS EN VACANCES! *0* De longue date, je n'ai pas souvenir d'avoir autant MÉRITÉ de me permettre un congé! x)

    Sinon, en vrac sur le dernier jour:

    Je me suis retrouvée seule avec huit gamins le matin (on est dans les grilles pour les petits, rien à dire), on a géré tip-top une activité "super doudous", ils ont adoré et je me suis éclatée -et aussi brûlé les doigts à plusieurs reprises avec le pistolet à colle mais dans le feu de l'action ce n'était pas grave x)

    Repas en petit comité. Melon en entrée, pas de chance (pour UNE FOIS que l'entrée n'était pas à base de viande, il fallait que ce soit le seul fruit auquel je suis allergique ><), repas tranquille, sieste au petit poil...
    Et problème technique un peu avant le goûter, qui m'a fait gérer brièvement quatorze loupiots au lieu de huit (parce que les deux autres encadraient la balade à vélo pour... quatre gamins. Voui voui. Bon, la législation veut un adulte devant un adulte derrière, mais cette même législation veut aussi que le nombre max d'enfants soit de huit par adulte pour les petits et de douze il me semble pour les plus grands. Or, j'avais déjà mes huit petits, moi...)

    Le gag? On nous a prévenu que Jeunesse et Sport faisaient des rondes dans les centres de la région, en moins d'une heure on était tous là et au garde-à-vous pour ranger/nettoyer/cadrer les jeux/rassembler le troupeau. Éprouvant!

    On a eut quelques bobos/cascades/mini-catastrophes, rien de trop méchant heureusement...

    Au royaume de l'anim qui gère, j'ai eue mon heure de gloire -encore- dans l'évacuation d'une énorme araignée (une belle bête de 4/5 cm d'une extrémité à l'autre, bien grosse bien velue, le genre à squatter les vieilles caves) alors qu'on avait plus ou moins perdu les autres anim'. J'ai pris la bébête dans une barquette de peinture et on a été faire un tour dehors, plantant là les deux filles en gros stress qui essayaient de la faire sortir depuis un petit moment (je crois que je les ai un peu traumatisées *fière*)

    Mais à retenir surtout, au delà de la fatigue, de la migraine, des problèmes d'orga', des cafouillages d'équipe... c'est que ça va me manquer malgré tout. Oui, je suis maso, cette fois j'en suis sûre, mais j'ai eut ce petit pincement triste en voyant partir les bouts de chou, tout heureux hier de montrer leurs super-doudous à leurs parents... Et de me dire que ça y est, c'est fini... Que la mini-Manon ne me collera plus en me disant "comment tu t'appelles déjà?" Que Matthéo ne me racontera plus de blagues. Que mini-Chloé ne viendra plus chercher un câlin quand elle aura le spleen de maman. Qu’Élodie ne me montrera plus fièrement ses nouveaux vêtements d'été. Que Côme ne s'amusera plus à faire le pitre juste pour quémander un peu d'attention. Que je n'aurais plus à reprendre Lucas à courir partout... Que Clément ne me fera plus de grandes œuvres d'art... Et que Pauline ne viendra plus chercher une oreille compatissante pour me faire part de ses craintes à propos du programme de la journée/de comment ça va se passer.


    Il y aurait tellement à dire sur eux tous, sur leurs bons moments et leurs crises, sur leur caractères et leurs attentes, sur leurs perles et leurs plus jolis mots.


    J'ai aimé quand Camille m'a dit que j'étais la plus belle et la plus gentille des animatrices (même si sur les deux tableaux c'était très subjectif, parce que je suis la plus ferme et la moins soignée côté apparence !)
    J'ai aimé quand mini-Manon après avoir éternué m'a interpellée d'un ton réprobateur "tu aurais pu me dire "à tes souhaits" quand même!"
    J'ai aimé tous ces petits temps simples avec eux, les activités partagées, les histoires lues à l'heure de la sieste, les temps de chanson, et leur fierté d'annoncer le soir à leur parent quelle super journée ils avaient passé.

    Bref, en dépit de quelques ratés, de beaucoup de fatigue et de dissonances dans l'équipe, si c'était à refaire... Je n'hésiterai pas!

    Merci à eux tous :)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :