• [Blablabla]Les sites de rencontres, ce vivier d'interrogations

    Oui oui oui, je sais, j'en vois déjà se gausser "ah ah, elle se dit célibataire endurcie, toussa et elle va frayer sur les sites de rencontre!" Bon, premièrement je n'ai pas de comptes à rendre (mon monologue fait limite schizophrène je me fais peur toute seule) et côtoyer n'est pas souscrire!

    Mais un jour, j'ai réalisé que j'allais avoir 30 ans, que je ne croyais plus à l'amour fou dès le premier regard, et que pour ne pas finir seule avec mes chats, ça pouvait être bien de donner un petit coup de pouce au destin...

    Comme il y a quelques années, sur conseil de Cyril j'avais essayé Meetic, je savais de mémoire que le service était payant, et en cherchant un site gratuit, j'en ai trouvé un -que je ne nommerai pas ici- qui m'avait l'air pas trop mal. Après une demi-heure à tenter la courte paille et le pile-ou-face pour me décider, je prends un pseudo et je m'inscris.

    Je n'y étais pas depuis deux minutes, sans photo ni profil que déjà, j'avais un message: "bonsoir, tu veux faire connaissance?"

    Houlà... Ça c'est juste un peu effrayant en fait...

    Bonne éducation oblige, je réponds courtoisement au monsieur, et nos discussions -sur la pluie et le beau temps- s'essoufflent très vite.

    D'autres candidats font le siège de mon profil à mesure que je l'étoffe. La plupart n'ont rien à dire et veulent juste "faire connaissance".

    Et là j'ai découvert un truc: plus les mecs sont sûrs d'eux, de leur physique et de leur potentiel de séduction, moins ils maîtrisent l'art de la conversation.

    Sauf que le sex appeal par internet, ça marche quand même nettement moins bien qu'en vrai...

    Passé la flopée de jeunes gens qui ne savent pas trop ce qu'ils veulent (ou qui le savent très bien mais où nous ne voulons manifestement pas la même chose), j'arrive à déterminer un petit groupe de garçons qui sortent du lot: ceux qui abordent leur profil et leurs entrées en matière avec humour et sans se prendre au sérieux.

    J'ai quand même eue à connaissance:

    - Le mec qui veut une femme équilibrée, active, ambitieuse et économiquement suffisante en soulignant d'une manière franche mais maladroite que les dépressives, les immatures et les assistées n'étaient pas désirées (et bien que n'étant aucune des trois, ce genre de formulation ne me le rendait pas très agréable)

    - Le papy de plus de 60 ans qui ne tourne pas autour du pot en annonçant "chacun chez soi, chacun ses affaires et un peu de sexe de temps en temps" (Mais qu'est-ce que tu fais sur mon profil toi?)

    - Les "gamins" (- de 20 ans) "Allez, fais pas ta timide" / "Salut, t'es charmante, tu sors ce soir?" (Euuuuh... Non merci?)

    - Les SMS "bsr, eske tu veu fère konnèsecence?" (Désolée, mais quand je galère déjà à comprendre la question...)

    - Les pressés -très nombreux- qui mettent "recherche relation sérieuse" dans leur premier message de discussion. ( Oui, moi aussi, c'est dans mon profil d'ailleurs... Mais si on commençait par discuter avant de tirer des plans hein? )

    - Les sûrs d'eux (avec des photos à la Tennant ou à la Brad Pitt genre "tavu comme je suis bogoss?" mais un profil vide et une conversation proche de zéro...)

    - Les maladroits: (qui englobent encore une catégorie que je peux envisager...)"Salut... Euh... Alors c'est quoi ton nom? Tu fais quoi dans la vie? Ah merde, c'est sur ton profil... Làlà là là lààà... Euh... et sinon?"

    - L'ennemi de la grammaire et de l'orthographe qui précise bien que celle qui ne sait pas aligner trois mots sans faute peut s'abstenir (Ah...)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Tricorne
    Samedi 14 Juin 2014 à 23:31

    Enorme ! J'adore ! Tu as continué à entretenir le site de rencontre ou tu as arrêté après ça ?

    Peut être que ceux qui jouent les beau gosses avec leurs photos c'est pour pallier à ce défaut intellectuel ? 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :