• [blablabla]Scorched heart

    Ma poitrine est lourde sur ma respiration, comme un étau que l'on resserre. Mes yeux brûlants et humides ont du mal à chasser les larmes. Il y a cette sensation de vide terrible, de torsion dans le cœur, d'absurdité...

    Plus douloureuse qu'un coup de poignard, lancinante, maintenue.

    Cette sensation je ne l'ai que trop connue, et je l'ai fuie à répétition. A une époque, je ne voulais plus m'attacher à personne pour ne plus connaître cela.

    Cette sensation est partie de quelque chose d'anodin. Mais finalement, quel problème n'a pas au départ des racines plutôt innocente?

    Le problème vient de moi, de ma propension à m'attacher aux autres et de ma difficulté à prendre du recul, à modérer mon affection. Quand j'aime quelqu'un, d'amitié comme d'amour, c'est un sentiment absolu, entier, complet. C'est malheureusement aussi une grande attente qui effraie, qui est difficile à satisfaire. C'est également beaucoup de doutes au milieu de la confiance, fruit de trop de déceptions pour que mon cœur en soit sorti sans cicatrices.

    Mais même quand on sait que le problème vient de soi et pas de l'autre, même quand on se fait violence pour écouter la voix de la raison qui dit qu'une amitié solide de plus de deux ans et stable comme ça ne s'éteindra pas au premier coup de vent, c'est instinctif, irrationnel, idiot mais c'est humain. Trop d'abandon tue la tranquillité de l'esprit.

    Et je m'en veux bon sang! de réagir ainsi, d'imposer ça à une personne que je chéris de tout mon cœur. Je me sens coupable. Et sale.

    J'ai juste envie d'être avec elle, envie d'échanger des banalités, envie de me dire que demain comme hier nous étions nous sommes et nous serons toujours aussi proches.

    J'ai honte de douter, même si consciemment je lui fais confiance, j'ai honte de me sentir si mal de ne pas être capable de ravaler mes larmes. Et j'ai honte de le lui avoir dit.

    Je te demande pardon...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :