• [blablabla]Vide

    Je me sens... vide.

    Comme si quelque chose m'avait retiré toute capacité d'émotion. Juste vide. Même pas triste, la tristesse c'est encore quelque chose... Mais là, rien.

    Comme si j'étais déconnectée du monde, comme si rien n'avait d'importance, toutes ces choses auxquelles je m'agrippais pourtant si fort jusqu'à présent balayées avec la même nonchalance que le tout-venant. Une impression proche de l'apesanteur, du silence de l'espace. Un blanc intérieur assourdissant.

    Plus de place pour quoi que ce soit, joie, chagrin, surprise...

    Juste un énorme néant, inquiétant, reposant, je ne sais. Vide.

    J'ai l'impression d'être une poupée que l'on a cassée puis ré-assemblé en oubliant une pièce maîtresse, un être morne à qui on a arraché l'âme. Cela devait finir par arriver...

    C'est peut-être ça, la conclusion à trop de chagrin, de tristesse et d'inquiétude: le néant. C'est peut-être ça que l'on obtient en brisant trop une personne...

    Ce vide m'a mangé toute créativité, comparé à l'époque où j'étais capable d'écrire comme je respirais, j'accouche aujourd'hui difficilement de quelques lignes. Que suis-je devenue exactement...? Pourquoi ai-je l'impression d'avoir perdu quelque chose d'autre que ma capacité à avoir mal?

    Est-ce que ce vide va rester? Est-ce que ce qui est brisé l'est pour toujours?

    Est-ce que je suis encore la même personne...?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :