• C'est Tolkien qu'on assassine!

    Ce matin, repos! Une fois n'est pas coutume, après le coup de feu de ces dernières semaines, j'ai quelques heures de farniente! Alors certes, il y a mille et une façons d'occuper intelligemment son temps libre, la mienne n'étant ni intelligente ni constructive je l'assume: errer au gré des pages internet!

    C'est de cette manière que, complètement par hasard, je suis tombée sur un débat sur J.R.R Tolkien, la maestro à qui nous devons le Seigneur des Anneaux entre autre oeuvres génialissimes.

    C'est Tolkien qu'on assassine!

    Et là, la douche a été glacée.

    "Lol, moi j'ai pas aimé, c'est chiant à lire, trop poussif, j'préfère les films mdr". (c'est sûr que les films ne demandent pas un très gros effort de réflexion en même temps...)

    "Ouais, mais franchement lire deux chapitres sur du maïs qui pousse, et des descriptions de six pages, faut avoir envie de s'emmerder" (Oui enfin, si le début est très descriptif, il faut pousser au delà des 30 premières pages hein, ce n'est pas comme ça tout le long...)

    "Je préfère Paolini avec son super bouquin "Eragon". (Là mon esprit a bloqué entre "sacrilège!" et "vous ne seriez pas en train de comparer Bocuse et Mc Donald par hasard?")

    "j'adore lire, mais j'ai trouvé ça ennuyeux" (Ah ben c'est de la lecture classique, ça demande un petit effort mais ça en vaut la peine!)

    "Son histoire est plate, j'ai préféré Bilbo" (Euuuuh, tu as lu jusqu'où exactement? "plat" n'est pas vraiment le meilleure qualificatif pour le SdA...)

    "C'est pareil avec Game of Trone" (Non, c'est pas exactement pareil, même si je comprends le raisonnement visant à dire que les adaptations à l'écran ont sacrifié l'essentiel)

    Et moult parallèles avec Harry Potter de miss J.K Rowling... (J'aime bien Rowling moi aussi, Harry Potter est une super série, mais c'est pas tout à fait le même style, ni le même public... Pour faire une analogie simple, ça revient à comparer le badminton au tennis... Si vous vous hasardez à le faire auprès de passionnés, vous risquez la déculottée!)

    Non, mais attendez les gars, vous êtes SERIEUX? Oui, bon, j'assume à 100% d'être une puriste et une fan de la première heure depuis que j'ai lu le Seigneur des Anneaux, j'assume également mon manque d'indulgence à certaines critiques... Mais quand je lis un jeune homme qui explique très sérieusement que lui qui lit beaucoup, il n'a pas aimé alors qu'il aime Lovecraft (euh, comme t'expliquer...? Tu comparerais Victor Hugo et Amélie Nothomb? Ben là c'est pareil... Sans offense pour Lovecraft, ce n'est pas DU TOUT le même style.)... Ce même jeune homme, pris à parti par un internaute sur la fréquence et variété de lecture qui cite effectivement de bons auteurs (Bradbury notamment) ET la série "Chair de Poule"... Comment dire? Oui, c'est bien que ces livres existent, pour les ado c'est une première amorce à la lecture, mais... Les prendre en référence? (quand la plupart des bibliothèques les boudent en général) Moi j'ai lu les bibliothèques roses et vertes quand j'étais petite, mais je ne les prendrai pas comme fer de lance de mes actuels livres de chevets tu vois...

    Quelque part j'ai peur, quelque part j'ai mal quand je lis ce genre de chose. Tolkien n'existe plus que comme un spectre dans l'ombre de Peter Jackson, son oeuvre éclipsée par l'adaptation cinématographique de ce dernier... Evidemment, c'est aussi le choix de la facilité: les films offrent trois heures de divertissement passif, alors que les livres requièrent plusieurs jours de concentration soutenue pour être appréciés à leur juste valeur... Lire a toujours été plus difficile que suivre un film...

    C'est Tolkien qu'on assassine!

    Voir Tolkien comparé à d'autres auteurs certes bons, mais différents fait aussi mal au coeur. J'ai du respect pour Rowling et sa saga du jeune sorcier à la cicatrice, qui est une excellente série qui s'adresse autant aux ados qu'aux adultes. Mais ce n'est pas la même approche, ce n'est pas le même univers. Rowling est une héritière du Fantastique et de la Fantasy moderne, et elle s'en sort très bien, mais elle n'en est pas l'instigatrice, contrairement à ce qu'on lit explicitement ou fortement sous-entendu sur certains fora...

    Que l'on puisse avoir du mal à lire le Seigneur des Anneaux qui est riche et complexe, je comprends. Mais qu'on le descende au profit des films ou d'auteurs et d'oeuvres plus faciles... et -je suis navrée de le dire- moins bons (je pense à Paolini) NON!

    Auriez-vous critiqué Hugo parce que les Misérables, c'est chiant à lire et qu'il y a une adaptation avec Depardieu beaaaaucoup moins prise de tête? (le pire, c'est que j'imagine bien que certains le fassent...) Et que dans une moindre mesure, il y ait des livres beaucoup moins lourds hein, par exemple le dernier harlequin?

    Si c'est ce que vous attendez d'un livre, grand bien vous fasse, mais de grâce, ne retirez pas le mérite d'un maître. C'est Tolkien qui a écrit le Seigneur des Anneaux, pas Peter Jackson...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :