• Ces vérités toute faite...

    La seule chose dont je sois à peu près certaine aujourd'hui après un retour sur ma vie, (et le fait que comme Socrate, je sais que je ne sais pas), c'est que dès l'enfance, on nous remplit la citrouille d'idées pré-concues.

    Pour les filles, ça commence avec les contes de princes et de princesses où la tata célibataire à la fin, c'est soit la méchante, soit une des affreuses belle-soeurs de Cendrillon (Message subliminal: si adulte vous êtes seule mesdames, c'est que vous l'avez mérité! c'est ce que nous apprennent les contes dès nos plus tendres années!)

    On nous explique en grandissant qu'il ne faut pas poser le pain retourné sur la table parce que ça porte malheur, qu'il ne faut pas couper la salade, qu'on ne boit pas sur du melon, qu'il faut attendre la fin de la digestion pour aller se baigner, (à mon époque de vieille rosse, on nous disait même que l'école c'était important et qu'il fallait savoir lire et écrire pour avoir un bon métier! mais ça c'est passé de mode) j'en passe et des meilleurs.

    Aujourd'hui, le bourrage de crâne continue à l'âge adulte mais un peu différemment. Les copines entremetteuses me suggèrent le vert sombre parce qu'il fait ressortir mes yeux (ah bon?), mais pas le maquillage hein, le maquillage c'est mal! (ah bon) Qu'il faut éviter les féculents sur la viande parce que ça fait grossir (m'en fous, je ne mange pas de viande :p), qu'il faut voter Tartempion parce que Tartebuse est un co**ard (notez qu'il ne fait pas voter Tartempion pour ce qu'il pourrait faire, mais pour éviter que Tartebuse puisse passer! C'est dingue...)

    Alors moi j'ai envie de vous répondre à tous, grands érudits qui depuis l'enfance me dictez le chemin à suivre que là, ça suffa comme si! J'assume ma vie de pigiste-célibataire-pas-maquillée-qui-se-fout-de-la-mode, j'assume mes propres règles alimentaires, mes avis sur la politique, la lecture, l'école, les dromadaires et les lampes à huile toute seule!

    Et si ce co**ard de Prince Charmant avec son sourire ultra-brite, sa coupe l'Oréol et sa suffisance grand seigneur se pointe par ici, il va tâter de ma masse à clous! Non mais sans blague!

    Tout ça pour dire que malgré le bourrage de crâne auquel nous sommes tous soumis, à cette tendance à la manipulation collective qui fait notre quotidien pour l'achat de cette marque de dentifrice ou le choix de nos chaussettes, moi je veux continuer à penser par moi-même, n'en déplaisent aux petits chefs de tout poil qui désespèrent de me voir un jour réussir à entrer dans un de leur moules de formatage sociétaire!

    Je n'ai besoin de personne pour savoir quoi penser, je n'ai pas besoin que l'on me tienne la main pour me dire ce que je dois faire! Même s'il est impossible de s'émanciper complètement des influences du monde actuel, je veux déterminer mes choix et mes actes à l'aune de MES valeurs, pas d'un logiciel de pensée uniforme prémâché que suivent les moutons pour tous penser pareil parce que c'est ce qu'on leur a dit de faire!(Et qui au final suivent sagement sans trop savoir pourquoi, mais le font tout de même)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Miva
    Mardi 8 Mai 2012 à 10:57

    La masse à clous ! la masse à clous ! la masse à clous !

    Bref, continue à n'en faire qu'à ta tête !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :