• Constat-des-dégâts

    (Pour ceux qui connaissent les sketchs de François Pérusse, il ne s'agit pas d'un grand Africain mais bien d'un constat! Mais il y a bel et bien un clin d'oeil, je reconnais :p)

    Constat des dégâts un vendredi matin: travaillant comme pigiste pour un hebdomadaire que je ne citerai pas, paraissant le vendredi, je réceptionne mon journal ce matin, je le monte chez moi, et, curieuse de voir comment sera réparti mon travail (ce qui est bien légitime), j'écume ma double-page avec attention.

    Si à la limite je veux bien comprendre que les correcteurs du journal ressentent par moment le besoin de retailler dans mes articles (qui ont souvent tendance à être plutôt développés), je leur saurais gré d'éviter de m'ajouter des fautes que je n'aurais pas faite...

    A vous, m'sieurs-dames je dédie cette correction: "Au gré" s'écrit ainsi et non "Au grès!"

    ...

    Une faute parmi tant d'autres mais une correction pour l'exemple! Parce que trop c'est trop et que le dindon de la farce, pour les lecteurs de la région, c'est moi!

    C'est drôle, toute ma vie j'ai cru qu'il fallait une bonne maîtrise du français écrit pour travailler dans la Presse, mais par moment... j'ai peur!

    (Candidature spontanée pour poste de correctrice au sein d'une équipe journalistique... )

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :