• [Coup de gueule] Réponse de la bergère au berger

    Après être tombée par hasard sur le site d'un auto-proclamé coach en séduction prêchant la drague de rue et être restée lire jusqu'à écœurement (survenu assez rapidement) le contenu de son blog, je tenais à réagir ici, dans mon espace, un espace safe:

    NON, la drague de rue n'est pas "naturelle".

    Tu sais pourquoi? Parce que l'espace public n'est pas un magasin à femmes où tu as le droit de choisir celle qui te fait envie pour aller ensuite l'enquiquiner.

    Des filles t'ont répondu positivement? Tant mieux pour toi, tant mieux pour elles si ça leur convient (même si j'ai tendance à croire à un bon gros fake vu comme je connais l'envers du dossier du harcèlement de rue). Mais je ne te conseille vraiment pas de croiser ma route mon chaton, parce que je te jure que ce n'est pas mon 06 que tu risque de récolter si tu te pointe la bouche en cœur avec tes gros sabots!

    J'ai lu plusieurs des articles de ton blog, et je suis sidérée: tu explique très bien comment déranger n'importe quelle femme dans un périmètre donné pour lui faire des avances, tu files des tuyaux à la limite de l'incitation à l'agression sexuelle (les "pick-up old scool qui passent en force pour embrasser une fille qui ne sait pas/hésite" par exemple, et d'ajouter derrière "leur technique est bonne, mais pas si tu as envie de revoir la fille!" Ah ah...) mais je n'ai lu nulle part une quelconque mention du CONSENTEMENT de la demoiselle concernée.

    Alors je te fais un rapide récapitulatif d'une certaine réalité: avoir des gestes intimes à connotation sexuelle avec une personne non consentante, c'est une agression sexuelle. S'il y a pénétration, ça passe dans le registre du viol.

    Ce serait bien que tu explique ça à tous les "timides" à qui tu t'adresse en leur faisant croire que c'est badass de profiter d'un effet de surprise pour essayer de choper une fille qui hésite ou qui n'a pas fait comprendre qu'elle est d'accord...

    Parce qu'assez ironiquement, avec tes "bons conseils", tu contribue à alimenter le climat de méfiance des femmes à l'égard des hommes, pour toutes celles qui auront pris des mains au cul par des "tombeurs" inspirés par des coachs comme toi, pour celles qui auront été embrassées de force et seront restées flouées.

    Je vais te dire un truc, j'ai été autant draguée qu'importunée dans la rue ou les transports, je n'ai JAMAIS été reconnaissante envers le kéké qui s'imaginait si irrésistible qu'il estimait que je devais tout lâcher pour lui adresser paroles et sourires. Parce que je n'ai aucune raison de remercier un inconnu qui s'invite dans mon espace personnel avec une idée derrière la tête, persuadé que je n'attendais que lui pour commencer à vivre. Et je n'ai pas à remercier un type qui me complimente pour valider mon physique, dans la mesure où je n'ai rien demandé.

    Quand je lis sur ton blog que "C'est le rêve de TOUTES fille d'être bien abordée", j'ai envie de te demander si tu t'entends bien avec ton utérus, et si tes dernières règles n'ont pas été trop pénibles, parce qu'à moins que tu sois une fille (et même là tu n'aurais pas le droit de parler pour toutes les autres), je vois mal d'où tu tire ça.

    Quand tu dis que 12% des couples se rencontrent dans la rue, rassure-moi, tu comptes les homosexuels aussi? Non parce qu'il y a un petit truc que tu semble vite zapper, c'est que toutes les femmes que tu croise ne sont pas toutes hétéros.

    J'ai d'autres stats pour toi, celles du harcèlement de rue: 65% des Françaises se font aborder avant l'âge de 15 ans. Des mineures donc. 100% des utilisatrices de transports en commun ont été importunées au moins une fois. 76% des Françaises ont été poursuivies par un ou plusieurs hommes. 23% ont subi des comportements menaçants au moins 5 fois dans leurs vies. Hollaback qui a mené l'enquête d'où viennent ces chiffres dit encore que la moitié des Françaises interrogées ont déjà changé leur tenue vestimentaire de peur d'être interpellées ou insultées.

    Et si tu ne fais pas confiance à Hollaback, j'ai encore ça pour toi.

    Alors ça serait bien de prévenir tes followers de cette réalité-là aussi, au lieu de les inviter à s'ajouter au nombre des nuisances.

    Toi qui prêche la "séduction naturelle", je te conseille d'essayer un jour en laissant tomber tes conseils à la con et en te conduisant respectueusement vis à vis des femmes, en arrêtant de les considérer comme du bétail disponible et en te mettant cinq minutes dans la peau d'une des personnes que tu accostes. Je te conseille de réviser la notion de consentement, je te jure, ça sert.

    Ah et c'est pas parce que tu vas claquer du fric en soirée pour une femme qu'elle est tenue de se donner à toi, donc quand tu invite tes lecteurs à adopter tes méthodes en argumentant "marre de payer 30€ en soirée pour te retrouver seul au petit matin?", un conseil: oublies et change d'approche. Parce que si tu considères que le sexe t'es dû à cause d'une quelconque intervention financière, on n'est plus très loin de la prostitution.

    Tu promets des relations plus ou moins longues, la découverte à tes lecteurs de "la femme de leurs rêves", mais je n'ai lu nulle part une quelconque mention de l'amour naissant, de ce que ladite femme pourrait aimer, de ce qui pourrait la rendre heureuse...Aucun mot sur ce qu'elle pourrait ressentir, sur son droit d'hésiter, de s'interroger et même de refuser. Absolument rien qui tienne compte du point de vue féminin.

    Et rien que ça est selon moi, un aveu d'échec.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :