• [Fiche SW] Solstys

    Nom:
    Malana

    Prénom:
    Solstys

    Age
    :
    24 ans

    Race:
    Zélosienne


    Famille
    :
    Père inconnu
    Mère: Lushia Malana
    Quatre demi frères et sœurs



    Affiliation:

    Soll a quitté Zelos II dès l'enfance pour suivre une formation Jedi. Elle a grandi sous la tutelle d'un maître qui a su jouer sur sa nature placide. Avec l'âge, Soll a acquit ses propres convictions et maintient sa place dans les rangs jedi. Elle a malgré tout sa propre marge de manœuvre et se permet des libertés sans pour autant dévier de son chemin.




    Apparence
    :

    Comme la plupart des Zélosiens, Solstys a de grands yeux verts, moins sombres que la moyenne de son espèce. Ses cheveux plus pigmentés tirent sur le brun. Elle aime laisser un maximum de surface de sa peau à la lumière par réflexe racial et arbore de ce fait des vêtements courts et sobres quoique restant dans la tranche de la décence. Elle n'aime pas garder la bure et l'ôte au moindre rayon de lumière. Sa peau est paradoxalement claire. Elle fait dans l'ensemble une belle humanoïde et il n'est pas rare qu'on la confonde avec une femme humaine.



    Caractère:

    Soll est un cas parmi son espèce et parmi les jedi. Elle a tendance à n'en faire qu'à sa tête tant que cela n'implique pas les ténèbres à tout le sens du terme. Elle exprime l'incarnation du rayonnement et de la joie de vivre tant que dure le jour, et se ferme comme une fleur dès la nuit tombée sans pour autant rejoindre la peur ou l'agressivité des siens confrontés à l'ombre.
    Elle peut même sembler manifester deux personnalités de jour et de nuit: tantôt expansive, volubile, vivante voire exubérante, tantôt sérieuse, et mature, plus "adulte", plus sévère. De nuit, elle se montre plus apte à former un padawan et à faire usage de ses capacités jedi car sa maîtrise d'elle-même est est plus travaillée. Elle s'ouvre plus aux relations sociales de jour, et est également plus sensible au charme des hommes tant qu'une lumière naturelle garde l'être végétal en elle en éveil. Privée de lumière, son esprit prend le dessus sur ses sentiments. Elle a réussi à chasser de sa nature le côté superstitieux inhérent à son espèce, mais aime brûler une bougie partout où elle s'arrête la nuit juste pour le plaisir que lui procure la lueur d'une flamme.



    Histoire:


    Chapitre I
    Under the sun of Zelos II


    Le soleil dévorait le ciel sur Zelos II. La petite cité relais de Stabalar fourmillait d'activité. Les étrangers débarquaient par petits groupes, accueillis chaleureusement par les autochtones. Lushia poussait sa fille devant elle, plus encombrée qu'autre chose par la petite qui savait que sa mère allait tôt ou tard disparaître avec l'homme le plus offrant. Bien sûr, elle n'était pas la seule enfant dans ce cas et elle avait l'habitude, mais sans comprendre vraiment pourquoi, ce manque d'affection maternelle l'attristait, tout autant que de voir sa mère se monnayer comme un vulgaire objet. Un homme s'arrêta à hauteur de Lushia mais son regard tomba sur Soll qui sursauta. L'homme au visage dessiné de marques tribales lui tapota gentiment la tête et s'agenouilla vers elle.

    - Bonjour petite... J'aurais besoin d'un guide pour cet endroit, il faut que je trouve des pièces pour mon vaisseau et de quoi me ravitailler, pourrais-tu m'aider?

    L'enfant écarquilla les yeux. D'habitude, les hommes lui accordaient un regard évasif avant de loucher sur les charmes de Lushia, quelques fois, ils lui adressaient un mot ou deux mais sans plus. Elle se retrouvait toujours avec d'autres enfants de la misère à flâner au soleil depuis l'époque où elle savait marcher. La joie la saisit, plus forte encore que celles des célébrations à la gloire de l'astre du jour et elle s'apprêta à répondre quand Lushia lui retint fermement l'épaule, la pinçant douloureusement et répondant à sa place d'un ton sec.

    - La p'tite est avec moi, et on ne fait rien pour rien...

    Le Kiffar sourit, s'attendant visiblement à cette réaction et plongea la main dans sa poche à la recherche d'une poignée de crédits qu'il déposa dans la paume de Lushia.

    - Considérez cela comme une compensation pour le temps précieux que je vous fait perdre...

    Lushia changea radicalement d'attitude et se fit tout sourire, lâchant sa fille, la poussant presque dans les bras de l'homme qui venait de la payer.

    - C'est un plaisir de vous prêter ma petite Soll! Si vous avez besoin d'une compagnie plus... Mature, n'hésitez pas à venir me voir!

    Il fallait bien que ça arrive, même Soll le sentait et elle en tremblait de peur et de colère. Le Kiffar qui venait de la rattraper posa sur sur sa tête une main apaisante.

    - Du calme jeune fille... Peux-tu m'emmener aux endroits que je t'ai spécifié? Nous ferons connaissance en marchant. Je m'appelle Jonas Emen, et toi? Au fait, quel âge as-tu?

    La gamine s'était déjà mise en marche et répondit sans lâcher Jonas des yeux.

    - Je m'appelle Soll... Enfin Solstys Malana... Et j'ai... six ans je crois.

    Jonas eut un petit rire devant le sérieux de l'enfant qui se détendait de minutes en minutes à son contact.

    - Eh bien Solstys, c'est un plaisir!

    L'homme et l'enfant traversèrent Stabalar tout en discutant jusqu'à la tombée du jour. Avant le crépuscule, devant la peur grandissante de la petite, le Kiffar revint à l'endroit où Lushia avait pour habitude d'attendre ses clients et trouva la Zélosienne fulminante. Elle n'appréciait visiblement pas de récupérer sa progéniture si tard. Craignant de prendre des coups, Soll resta en retrait derrière son ami de la journée. Jonas s'approcha de Lushia et lui tendit quelque chose que l'enfant identifia juste comme une grosse somme d'argent. Elle saisit de loin quelques bribes de conversations où il était question de Jonas l'emmène avec lui. Lushia d'abord réticente se laissa séduire par la somme coquette que sa fille lui rapportait soudainement et la perspective de pouvoir travailler sans obstacle. Elle céda rapidement. Mais lorsque Jonas vint chercher Solstys, l'enfant assise par terre pleurait à chaudes larmes. Il la prit dans ses bras. Elle resta raide et bloquée sue elle-même mais n'opposa pas de résistance. Sa mère venait de l'abandonner. Jonas commença alors à lui parler de la voix douce qui le caractérisait.

    - Je sais que c'est difficile pour une petite fille de ton âge... Je suis chargé de trouver des enfants qui ont un don très particulier... De les trouver et de leur apprendre à s'en servir. Je suis ici depuis plusieurs jours et je t'ai observée, tu as ce don... Tu pressens les choses et tu anticipes les événements, tu es très intuitive, plus mûre que les enfants de ton âge et tu comprends très vite les événements qui t'entourent... Je sais que je viens de t'enlever à tes proches, mais je te promet de t'offrir une vie qui ressemblera le plus à ce que tu pourras espérer d'une famille... Tu as ma parole.

    - J'ai pas de famille!

    Elle s'était roulée en boule sur le siège où il l'avait déposée, boudeuse.

    - Ne dis pas ça... Un jour tu lui pardonnera. Ta maman a ses raisons... Tu reviendras la voir et vous pourrez vous réconcilier...

    L'enfant ne répondit pas. La nuit tombait et elle se terrait sur son siège. Jonas fouilla un compartiment du vaisseau , en tira une bougie qu'il fixa sur l'accoudoir de Soll et l'alluma.

    - Ce n'est pas le soleil, mais tu te sentiras moins seule comme cela.

    Il venait de marquer le premier pas d'une relation très complice...


    Chapitre II
    Behind green eyes


    http://i65.servimg.com/u/f65/10/05/32/76/green_10.jpg

    Les années passèrent. Sous la tutelle de Jonas, Soll perdit progressivement ses craintes ancestrales et apprit l'usage de la Force au service de l'Ordre Jedi. D'enfant discrète et craintive, elle devint une jeune fille téméraire et vive qui donna à son maître plus d'une fois des cheveux blancs. Entre elle et Jonas s'était tissé un lien fort. Maître et padawan étaient restés liés même après la fin de l'apprentissage de Solstys. Aux yeux de la jeune Zélosienne, il était sa plus proche famille. Elle avait laissé sa mère sur Zelos II au rang des souvenirs.
    Dix huit années standards s'étaient écoulées.
    Devenue indépendante et ayant achevé sa formation, Soll effectuait des missions diverses. Le rang Jedi était un gage de précarité et la directive était à la discrétion, mais en attendre autant de Soll était un peu trop demander... Douée pour s'enliser dans les ennuis autant que pour s'en défaire, elle avait finalement été envoyée sur Nar Shaddaa en mission de reconnaissance.
    Elle flânait dans le spacioport, profitant des longues heures solaires dont la lune bénéficiait lorsqu'elle croisa au détour d'une ruelle un regard d'un vert intense désagréablement familier. Ses yeux verts qu'elle s'était efforcée d'oublier pendant des années.
    Lushia.



    [suite à venir]

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :