• [film]Jin-Roh

    Jin Roh

    Jin-Roh, la brigade des loups (人狼, Jin-Roh , L'homme loup) est un film d'animation japonais uchronique réalisé par Hiroyuki Okiura en 1999 et scénarisé par Mamoru Oshii.

    Synopsis 

    L'histoire prend place dans un Japon totalitaire, juste après une Seconde Guerre mondiale où l'Allemagne nazie aurait envahi l'archipel, qui aurait poursuivi une dérive fascisante post-nazie. La Posem (POlice de SEcurité Metropolitaine), dont les panzers, une brigade d'élite de répression lourdement armée, aux équipements et au casques rappelant les soldats de la Wehrmacht, tente d'étouffer un début de guerre civile menée par un groupe terroriste. Lors d'une émeute, le lieutenant Kazuki Fuse, une jeune recrue de cette brigade, va être confronté à une très jeune terroriste, « un petit Chaperon Rouge », transportant une bombe dans les égouts.

    Jin Roh


    Polar, science-fiction ou action ?

    Il s'agit en fait d'un film axé sur le contre-espionnage, narrant les rapports conflictuels et dangereux entre les différentes forces de sécurité du régime en place, rappelant les sanglants différends entre SA et SS durant les années 30. La « Brigade des Loups » est, dans le film, un groupe secret qui serait composé de membres talentueux ou haut placés de ces commandos d'élite, chargé de faire le ménage parfois au sein même de leurs propres services.

    Jin Roh


    Distinctions 

    Jin-Roh, la brigade des loups a été primé en 1999 :

    • 49e Berlinale (festival international du film de Berlin)
    • 19e Fantasporto (Festival du film fantastique de Porto)
    • 12e édition du Festival International du Film de Singapour
    • 17e festival du film fantastique de Bruxelles
    • Festival international du film d'animation d'Annecy
    • 11e grand prix de l'animation Mainichi.

    Sources: Wikipédia

     

    Jin Roh

    D'un réalisme visuel presque cruel, cette histoire nous entraîne aux côtés de l'agent Fuse, homme taciturne et tourmenté. La mise en scène cultive les blancs scénaristiques pour mieux laisser le spectateur s'immerger avec le héros et la jeune fille qu'il rencontre dans les émotions contradictoires qu'ils peuvent ressentir. Un jeu de faux semblants, qui pousse très loin son étude de la nature humaine.

    Une société réaliste où des civils désespérés tentent au prix des armes de reconquérir leur liberté. Hommes, femmes, enfants prêts à mourir ou résignés à cette idée. Une société sans beaucoup de lumière, dans une ville où l'on voit de nombreux grillages et ruines.

    Certaines scènes donnent une sensation d'emprisonnement, quand la jeune amie de Fuse sur le toit, main au grillage parle de rêver quitter cet endroit, partir loin, avec lui... Une histoire impossible rendue plus tragique encore par l'analogie parallèle de l'histoire du Petit Chaperon Rouge narrée au fil du film, donnant une dimension plus dramatique et profondément troublante où chacun est enfermé dans son rôle, qu'il le veuille ou non.

    Une merveille complexe, tragique, et extrêmement travaillée. Un petit bijou graphique, un roman noir scénaristique et une mise en musique sublime.

    Un anime qui ne vous épargnera pas et qui pourrait vous offrir un regard neuf sur le manga..

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :