• Films et séries

    Films et séries

  •  

     

    orphelins baudelaires

    Date de sortie cinéma : 22 décembre 2004
    Film déjà disponible en DVD depuis le : 1 juillet 2005

    Brad Silberling Réalisateur
    Casting
    • Jim Carrey : le comte Olaf
    • Meryl Streep : Tante Agrippine
    • Jude Law: Lemony Snicket, le narrateur
    • Emily Browning : Violet Baudelaire
    • Liam Aiken : Klaus Baudelaire
    • Kara et Shelby Hoffman: Prunille Baudelaire
    • Timothy Spall : Monsieur Poe
    • Billy Connolly : Oncle Monty
    • Luis Guzman: le chauve

     

     

    orphelins baudelaires

    Synopsis :

    La saga raconte les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire.
    Ils sont trois : Violette, la plus brillante des jeunes inventeurs de 14 ans, Klaus, un garçon de 12 ans qui lit sans cesse et enregistre toute forme de lecture, et Prunille, une petite fille qui mord tout ce qui passe à portée de dents. Ils ont été élevés par des parents extrêmement gentils qui disparaissent dans un horrible incendie.
    Désormais orphelins, à la tête d'une immense fortune dont ils ne pourront jouir qu'à la majorité de Violette, les trois enfants sont placés chez divers membres de leur famille. L'homme qui les place est Mr Poe, un banquier un peu terne et ébahi mais bien intentionné, exécuteur testamentaire des parents Baudelaire.
    Malheureusement, la richesse des enfants a attiré l'attention du cupide comte Olaf, un parent éloigné, acteur et maître du déguisement.

    orphelins baudelaires

     

    Traité avec un humour parfois un peu sombre dans un univers digne de Tim Burton, le film regroupe les trois premiers volumes du livre dont il est inspiré. On y découvre le génie de Violette, les connaissances profondes et diverses de Klaus et la répartie décapante de la petite Prunille. Sur un ton extrêmement dépressif, le narrateur fait la contre-éloge de son histoire, invitant le specteur trop sensible à se sauver pour aller voir un film parlant d'elfes rieurs. Beaucoup d'émotions pour nos jeunes héros! Un film qui pourrait bien pousser la jeunesse à la lecture!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    9 commentaires
  •  

    Daria
    Qu'est-ce que Daria, sinon l'histoire d'une lycéenne atypique, surdouée, cynique et un brin morbide dont le spectateur suit les aventures et le parcours?

    En voilà une série qu'elle est bonne! Diffusée pendant un temps sur MTV, Daria nous manque cruellement en collection DVD. Derrière le masque froid de l'héroïne solitaire, chaque épisode met en scène un cliché ou une idée particulière avec beaucoup d'humour et un fond de morale. Les personnages même sont des stéréotypes de ce qu'offrent les séries américaines... La famille Morgendorfer, où le père, Jake est mal dans sa peau râleur et inattentif, la mère, Helen avocate et soutien de foyer qui ne vit que pour son travail et ne comprend plus sa famille, les deux filles Daria, l'originale et Quinn, sa cadette la fashion victime...
    Sans oublier les mascottes du lycée de Landale High, tel que le quater Back Kevin au QI approchant la température ambiante, Judy, la militante noire déléguée de classe, investie de toutes les responsabilités, le club de mode décérébré au possible, les professeurs tous névrosés j'en passe et des meilleurs!

    Daria1

    C'est avec tout ces ingrédients et une bonne dose de comique de situation, d'humour, d'imagination et souvent un message à la clé que nous suivons les aventures de la fille au gilet vert, cataloguée comme "cerveau", et dont la meilleure (et seule) amie est Jane, une autre originale, artiste incomprise. Drôle, intelligente, simple graphiquement mais efficace malgré tout, cette série séduit vite son publique.
    Daria2

    Votez pour la sortie DVD!


    Et voici mon personnage préféré: Jane Lane, peintre, scuplteuse et petite soeur d'un musicien en recherche de carrière. Une fille à l'humour incisif, au timbre de voix unique et au charme indéniable... c'est qu'on s'y attache vite!
    Jane


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • Gattaca


    "Une seule sélection: la perfection génétique"
    "Bienvenue à Gattaca", une utopie de science-fiction dans un avenir proche où la génétique domine le monde. La plupart des naissances sont programmées et les parents peuvent prévoir d'avoir une progéniture parfaite répondant aux critères qu'ils exigent. Mais il reste des couples qui conçoivent leur enfant de manière naturelle, laissant la loi de la génétique faire son choix elle-même de manière aléatoire. Le fruit de cette union appelés tour à tour "enfant du destin", enfant de la providence" ou "in-valid" sont considérés comme la lie de l'humanité. Une sous-race à qui on laisse les tâches les plus ingrates.

    Un homme va refuser son sort. Vincent, un enfant de la Providence que mère-nature a doté d'une santé et d'un coeur fragile rêve de s'envoler pour explorer l'espace. Un, rêve inaccessible pour un imparfait génétique tel que lui... Alors Vincent va louer l'identité d'un Valide, Jérome Morrow, en échange d'une forte somme d'argent et entrer à Gattaca pour tenter de rejoindre son rêve. Multipliant les stratagèmes pour flouer les capteurs génétiques et les très nombreux tests de fluides corporels, il ne ménagera pas sa peine pour atteindre son rêve... Et dépasser tout les autres malgré son "imperfection"...

    Un film magnifique
    où la grandeur de l'Homme ne se retrouve pas dans ses capacités mais dans ses rêves et sa volonté...
    Troublant, émouvant, un cheminement humain exemplaire.

    Gattaca par Wikipédia

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Enterprise
     

    Enterprise

     

     

    Enterprise équipage

     

    • Scott Bakula (VF : Guy Chapellier) : Capitaine Jonathan Archer
    • John Billingsley (VF : Denis Boileau) : Docteur Phlox
    • Jolene Blalock (VF : Rafaele Moutier) : Subcommander T'Pol
    • Dominic Keating (VF : Pierre-François Pistorio) : Lieutenant Malcolm Reed
    • Anthony Montgomery (VF : Pascal Novak) : Enseigne Travis Mayweather
    • Linda Park (VF : Pauline Brunel) : Enseigne Hoshi Sato
    • Connor Trinneer (VF : Gérard Malabat) : Commander Charles « Trip » Tucker III

     

     

    *

    **

    Star Trek : Enterprise (Enterprise puis Star Trek: Enterprise) est une série télévisée américaine en 98 épisodes de 42 minutes, créée par Brannon Braga et Rick Berman et diffusée entre le 26 septembre 2001 et le 13 mai 2005 sur le réseau UPN. En France, la série est diffusée depuis le 4 janvier 2004 sur Jimmy. Au Québec, la série est diffusée sur Z télé.

    Elle est un développement de l'univers de fiction Star Trek et une anthologie, un siècle environ avant les aventures du capitaine Kirk et de son équipage.

    Les réalisateurs dépoussièrent les concepts de base pour faire d'Enterprise une série qui se renouvelle par rapport à ses sources (le matériel, les costumes, les créatures font plus réalistes, les scénarios sont plus travaillés. Sans doutes une des versions les plus sombres de Star-Trek, elle est également une des plus mûrie, travaillée, peaufinée. Si le Commandant Acher peut sembler un homme faible et de peu d'envergure au début, on saisit le sens de ses tourments quant aux questions éthiques et diplomatiques qui se posent à lui, on ressent le poids de ses très lourdes responsabilités. La série démarre doucement pour s'intensifier au fil des épisodes. Des points de vue rhétoriques et moraux se confrontent. Cette version incite le spectateur à la réflexion sur de nombrex sujets concernant l'exploration et la rencontre de nouvelles espèces intelligentes.

    On pourrait considérer Enterprise comme le début de la Saga Star-Trek bien que certaines allusions dans la série placent la chronologie de manière très approximative. Toutefois, Enterprise est déclaré dans la série comme le premier vaisseau diplomatique de Starfleet, et le Subcommandeur T'Pol comme le premier représentant Vulcain (féminin de surcroît) à servir sur un Vaisseau humain... Les spectateurs déplorent quelques incohérences du genre, mais la série n'en perd pas en intérêt pour autant...

    En revanche, la communauté des Trekkies (fans de Star-Trek) est divisée : certains fans ont en effet exprimé leur mécontentement à propos de la série Enterprise, déclarant qu'elle viole le canon qui avait été établi dans les séries et les films précédents, et qu'elle ne présente que des histoires médiocres et des personnages caricaturaux. D'autres ont trouvé que cette série revenait à l'esprit originel de Star Trek, en ayant une très grand proximité d'esprit avec la Série Originale. Il est vrai que la série inove, ose, et s'enhardie beaucoup par rapport à ses sources, mais cela peut-être perçut comme une nouvelle exploitation du concept.

    Pour prendre un exemple plus précis, certains considèrent que T'Pol n'est pas suffisamment fidèle au canon des Vulcains tel qu'il fut établi avec le personnage de Spock dans la Série Originale, d'autres considèrent au contraire qu'elle apporte un éclairage et une profondeur nouvelle à la vulcanité...

    Pour prendre parti, il est vrai qu'Enterprise fait un retour aux sources, remettant son rôle à l'exploration et la rencontre de nouvelles espèces. De mon avis, elle offre simplement un regard nouveau et différent sur la série, plus abordable aux novices et autres "non-Trekkies". Quant aux histoires, elles nous font la grâce de ne pas être répétitives. On peut même dire qu'elles sont souvent originales, et empreintes de sentiments foprts, la solidarité et l'amitié d'un équipage qui se serre les coudes, le bonheur de nouvelles rencontres ou la craintes de mauvaises surprises... Beaucoup d'épisodes s'achèvent sur une certaine morale éthique.

    A présenter au jugement de chacun, mais à mes yeux une bonne série.

    Enterprise

    Subcommandeur T'Pol

     

    T'Pol

    Le personnage de T'Pol est particulièrement intéressant parce qu'il est l'incarnation de l'imprégnation inter-espèces: à force de vivre au contact des humains, T'Pol adopte les mêmes habitudes qu'eux, et va jusqu'à laisser parler ses émotions de temps à autre...

    C'est un personnage fort, le second du Capitaine Archer,  qu'elle sauve bien souvent lui et le reste de l'équipage. Elle est incarnée par la belle Jolene Blalock. Elle, Archer, Trip, Malcolm, Travis, Hoshi et le docteur Phlox restent le coeur de l'équipage de l'Enterprise

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique