• Les Mémoires d'une Geisha

    Mémoires d'une Geisha

    Casting:

    Réalisateur: Rob Marshall

    Date de sortie cinéma : 1 mars 2006
    Film déjà disponible en DVD depuis le : 2 octobre 2006
    Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 22 septembre 2009

    Acteurs:

    • Zhang Ziyi: Sayuri
    • Gong Li: Hatsumomo
    • Michelle Yeoh: Mameha
    • Ken Watanabe: Le président
    • Koji Yakusho: Nobu
    • Kaori Momoi: O-Kami
    • Yuki Kudoh: O-Kabo
    • Kenneth Tsang: Le général
    • Paul Adelstein: Lieutenent Hutchins
    • Tsai Chin: La tante
    • Chiyo: Suzuka Ohgo

    Musique : John Williams

    D'après le roman d'Arthur Golden "Memoirs of a Geisha"

    Synopsis:

    Dans le Japon traditionnel de l'entre deux Guerres Mondiales, un pêcheur désespéré vend ses deux filles Tatsu et Chiyo pour sauver sa femme malade. Les soeurs séparées, le spectateur suit le parcours de la petite Chiyo, neuf ans, achetée par une maison de Geisha. Loin d'être au bout de ses peines, Chiyo va devoir accumuler les vertus, d'lhumilié, la diligence, l'esprit et la vivacité pour survivre dans ce monde clos, tabou et cruel de femmes où la mauvaise Hatsumomo n'aura de cesse de lui tendre des pièges plus mesquins les uns que les autres. Mais avec persévérance et courage, la petite Chiyo s'efforce de payer sa dette. Dotée d'une grande beauté et des faveurs de quelques personnes influentes, elle deviendra très vite la plus prometteuse des apprenties Geisha sous le nom de Sayuri.

    Memoirs of a Geisha Sayuri Mameha

    Le récit nous transporte dans un petit monde très fermé tel que le décrit Sayuri dès le début du film. Plein de poésie, très artistique, le film est avant toute chose un régal pour les yeux. On s'attache à la petite Chiyo, enfant perdue dans une grande ville, séparée sans pitié de toute sa famille et qui va devoir mettre toute ses forces à saisir sa chance. Le deuxième regard est dynamique, loin de l'apparence habituel des films asiatiques souvents longs, très beaux mais peu travaillés question histoire, il s'agit là d'une adaptation romancière d'un écrivain américain, (Arthur Golden) soit la biographie d'une petite fille devenue jeune fille au moment de la Deuxième Guerre Mondiale. On y retrouve donc les références historiques de l'époque, le contexte en est affecté, les personnages également.

    Le troisième regard est émotionnel, car il est très difficile de rester indifférent aux histoires des différents personnages que Sayrui décrit tantôt avec tendresse tantôt avec sévérité. La belle Mameha, la Mère, sévère et effrayante, La méchante Hatsumomo refusant d'être supplantée, une série d'histoires d'amours impossibles, un amour de l'art qui naît et se développe, la tendresse entre Soeurs Geisha... On plonge et on s'immerge avec douceur dans cet univers merveilleusement mis en musique par John Williams.

    Trailer VF

    Un films magnifique, artistique et émouvant qui retrace le parcours d'une petite fille devenue une légende au Japon.

     

    Le livre demeure de loin beaucoup plus complet et précis quant à l'histoire de Sayuri et a plus le regard documentaire du reporter qui rapporte les souvenirs d'une vieille Geisha, malgré tout, le film est une belle adaptation où l'on retrouve les grandes lignes de d'histoire de l'héroïne et de son monde.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Minority Report

     

    Minority Report

    A propos:

    Date de sortie cinéma : 2 octobre 2002
    Film déjà disponible en DVD depuis le : 2 avril 2003
    Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 28 avril 2010

    Réalisateur: Steven Spielberg

    Casting:

    • Tom Cruise: L'agent Johon Anderton
    • Kathryn Morris: Lara Anderton
    • Colin Farrell: Ed Witwer
    • Samantha Morton: Agatha
    • Peter Stormare: Eye Surgeon
    • Blake Bashoff: Pre-Crime P.S.A
    • Spencer Treat Clark: Sean Anderton
    • Joël Gretsch: Donald Doobin
    • Steve Harris: Jad
    • Patrick Kilpatrick: Knot

    Synopsis:

    Le film se déroule à Washington en 2054. Il s'ouvre sur John Anderton, agent de l'organisation gouvernementale Précrime. Son équipe est en train de tenter d'appréhender un suspect. Dans cette séquence, on découvre qu'à cette époque on parvient à prédire les crimes à l'aide de précogs (abréviation de précognitifs, « qui ont la capacité de voir l'avenir ») : trois humains en état de stase, préservés au cœur du siège de Précrime, fournissent l'heure du méfait, le nom de l'agresseur et le nom de la victime. Tous les autres aspects du crime ne peuvent être obtenus qu'en décryptant de maigres indices dans les images relayées par les précogs. Celles-ci sont des visions de l'avenir entourant le moment du crime et sont transférées dans un système informatique grâce auquel Anderton manipule les images à travers une interface de réalité virtuelle. Ainsi, il cherche où ont lieu les crimes et d'autres informations utiles avant d'intervenir.

    Durant ces manipulations, Anderton est observé par Danny Witwer, un agent du Ministère de la Justice envoyé pour évaluer le système car les Américains vont bientôt être consultés par référendum pour étendre à tout le pays le programme Précrime, uniquement utilisé à Washington.

    Après l'intervention et le placement en état de stase du pré-criminel, Anderton retourne dans son appartement et y regarde des vidéos holographiques de son fils de six ans. Il devient évident, dans l'esprit du spectateur, que celui-ci est décédé et que l'agent est maintenant divorcé.

    Le matin suivant, Witwer visite la salle où les trois précogs reposent dans un bassin rempli d'une substance translucide. Un technicien lui explique que celle-ci aide à relayer les images que les précogs produisent. Anderton, en retrait, est apostrophé par l'un des précogs, Agatha, qui émerge de l'eau et lui montre des images d'une femme en train d'être assassinée. Intrigué de ne jamais avoir vu ces images, Anderton enquête. Il visionne les enregistrements.

    Les images des deux autres précogs sont enregistrées, celles-ci ne montrent pas de meurtre. Celles d'Agatha, qui est a priori la plus fiable du trio, ont disparu. Anderton prévient alors le responsable de la cellule anti-criminelle de Washington, Lamar Burgess, qui n'apparaît pas concerné. L'agent retourne donc à son travail.

    Un meurtre va avoir lieu dans trente-six heures. Anderton récupère le nom du meurtrier, qui n'est autre que le sien. Sachant qu'il va évidemment être capturé, il s'enfuit. Il parvient à semer l'équipe de Witwer dans une usine de voitures et à se réfugier dans la maison d'Iris Hindeman, pionnière de Précrime avec Lamar. La vieille dame lui révèle qu'il arrive qu'un précog ait une vision de l'avenir différente de celle de ses camarades mais que, par souci de fiabilité, le système exclut alors la vision discordante. Toutefois, une trace de cette vision demeure présente dans l'esprit d'Agatha, la plus forte des précogs. Mis au courant de ce secret jusqu'ici connu des seuls Lamar et Iris, Anderton voit alors sa seule chance de prouver son innocence dans la récupération d'un éventuel « rapport minoritaire » afférent à la prédiction le concernant, rapport qui aurait été ignoré par le système.

    ***

    Un bon film futuriste aux décors et effets spéciaux travaillés et à l'intrigue bien nouée. Pour Anderton, prover son innencence relève d'une course contre la montre. Un bon film de science-fiction avec certes quelques incohéences et quelques faiblesses mais où l'idée de base reste excellente.

     


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • MonkMonk est une série télévisée américaine créée par Andy Breckman en 2002. 

    Après une histoire audimatique mouvementée, le dernier épisode de la série, diffusé le 4 décembre 2009 aux Etats-Unis, a été suivi par 9,44 millions de téléspectateurs, faisant de cet épisode le plus regardé de la série et constituant un record sur le câble gratuit américain !

    Personnage principal : Adrian Monk

    Genre : Série policière, Comédie

    Saisons : 8

    Épisodes : 125

    Description : Adrian Monk est un ancien détective de la "San Francisco Police Department". Il souffre de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) et des phobies, aggravés suite à la mort de sa femme Trudy, qui se mêlent à son travail et lui valent une suspension de service. Mais il travaille toujours en tant que consultant.

    Adrian cherche désespérément le meurtrier de sa femme, le seul homicide qu'il n'ait jamais réussi à élucider. Après tant d'années de recherches et d'espoir, cette affaire reste un mystère pour lui...mais il ne veut pas mourir avant de savoir qui a fait tuer sa femme...

    A la fois humoristique, troublant, tirée par les cheveux, parfois tendre, Monk est une série complète dans ses divers éléments. Le personnage principal arrive à la fois à être attachant et exaspérant. On se trouble à sa détresse et à son incapacité de faire le deuil de Trudy. Ses TOC et ses manies l'entraînent souvent dans des situations épiques voire mortelles. Mais pour la mémoire de sa femme et pour lui faire justice, Monk n'a de repos tant qu'une affaire n'est pas élucidée. Doté d'un sens de l'observation d'une mémoire et d'un esprit stupéfiant, il voit des détails qui échappent au commun des mortels. Il est constamment épaulé par une assistante. Dans les premières saisons, il s'agissait de Sharona Fleming, infirmière de formation, replaçée par la suite par Nathalie Teeger, une jeune mère veuve qui travaillait dans un bar où Monk la rencontre au cours d'une enquête. Il avoue à son psychiatre au cours d'un épisode que cette dernière lui est chère parce qu'elle lui rappelle sa Trudy.

    Les scénaristes de la série ont fait des efforts pour se renouveler sur une série longue dont les intrigues doivent ne pas être trop prévisibles. Et c'est un défi globalement bien relevé quand on constate la complexité de quelques enquêtes qui relèvent de la pirouette technique. Une série à la fois divertissante drôle et agréable!

    Personnages principaux

    • Adrian Monk (Tony Shalhoub) est un ancien détective et maintenant consultant pour le Département de Police de San Francisco. Il souffre de troubles obsessionnels compulsifs, et est bien connu pour ses diverses craintes et phobies, comprenant notamment, et de manière non limitative, la peur des microbes, de l'altitude, des serpents, du dentiste, de la foule, du lait, des abeilles, etc. Son épouse, Trudy, a été assassinée en 1997, et il a est obsédé par sa mort - et le fait qu’il n’ait pas trouvé son assassin, énigme qu'il résout finalement dans les deux derniers épisodes de la série.

    • Sharona Fleming (Bitty Schram, (saison 1 à 3) est l'infirmière de Monk, et son assistante. Elle se remarie avec son ex-mari et se déplace dans le New Jersey au milieu de la troisième saison, laissant seulement une note. Son dernière intervention dans ce rôle a lieu dans l’épisode Monk pête les plombs (3.09). Cependant, elle revient en tant qu’invitée spéciale dans la saison finale dans l’épisode Mr. Monk et Sharona (8.10). Elle explique qu’elle et son ex-mari ont divorcé de nouveau, et cette fois-ci définitivement, et on la voit nouer une relation avec Randy à la fin de l'épisode. Dans l’épisode, Mr. Monk s'en va (partie deux) (8.16), on apprend que Randy et elle partent s'établir au New Jersey.

     

    • Natalie Teeger (Traylor Howard, saison 3 à 8) est la seconde assistante de Monk. Elle est moins dure avec Monk que Sharona pouvait l'être, et l'appelle toujours « monsieur Monk » quand Sharona l'appelait par son prénom. Elle et sa fille Julie vivent seules depuis que Mitch, son mari, a été tué par balles au Kosovo. Elle apparaît la première fois dans Monk cherche une remplaçante (3.10). Elle développe une relation avec un ami de Mitch dans les deux derniers épidodes de Monk, Mr. Monk s'en va (partie 1 et 2).

     

    • Capitaine Leland Stottlemeyer (Ted Levine) est un détective au Département de Police de San Francisco. Stottlemeyer et Monk sont des amis de longue date car ils ont travaillé ensemble dans la police. Il fait de son mieux pour aider Monk, mais est de temps en temps gêné par les phobies et les troubles de Monk. Il nourrit de plus en plus de respect pour Monk au fil des saisons. Il se remarie dans la dernière saison.

     

    • Lieutenant Randy Disher (Jason Gray-Stanford) est un lieutenant à la SFPD, il est l’assistant de Leland Stottlemeyer. Il est très naïf et propose fréquemment des théories insensées ou loufoques, mais est d'un naturle agréable. Dans l’épisode final de la série, il devient capitaine au Département de Police de New Jersey, où il s'établit avec Sharona.

     

    Le personnage de Natalie Teeger a été introduit dans la série au milieu de la troisième saison quand l'actrice Schram Bitty, qui joue le rôle de Sharona Fleming, l'infirmière de Monk, a quitté la série. La nouvelle actrice, Traylor Howard, n'avait pas encore vu la série et n’était pas intéressée par le rôle, mais son manager l'a encouragée pour auditionner pour le rôle. Elle a néanmoins essayé et a obtenu le rôle. Le co-créateur de la série Andy Breckman a pensé que Howard a rapidement rempli le vide de la série, et avec succés. « Je serai toujours reconnaissant à Traylor parce qu'elle est venue quand la série était en crise et a sauvé notre bébé».


    Monk

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  

    Mords-moi sans hésitation

    Cet OVNI n'est pas encore sorti et déjà il fait parler de lui: que les mécontents de la fièvre Twilight se réjouissent, ce pamphlet de la série à l'eau de rose va avoir sa communauté de fans! Reste à savoir lesquels et pour quelles raisons...

    Date de sortie cinéma : 24 novembre 2010

    Réalisé par:

    • Jason Friedberg

    • Aaron Seltzer

    Casting:

    • Jenn Proske: Becca Crane
    • Matt Lanter : Edward Sullen

    • Ken Jeong : Daro

    • Anneliese Van der Pol: Jennifer
    • Mike Mayhall: Nicholas

    • Rett Terrel: Max

    • Stephanie Fischer : Rosalyn

    • Nick Eversman  : Jeremiah

    • Chris Riggi : Jacob White
    • Charlie Weber : Jack

    Synopsis :

    MORDS-MOI : SANS HÉSITATION est une parodie mordante et saignante de tous les films pour ados que l’on a pu voir sur les écrans ces dernières années, un hilarant jeu de massacre qui n’épargne ni les amours adolescentes ni les angoisses des jeunes...
    Le cœur de Becca est écartelé entre deux garçons ; l’un, mystérieux, ténébreux et trop pâle pour être en bonne santé, et l’autre équilibré et gentil qui lui fait penser à « un petit frère gay ». Dans sa quête amoureuse pour les départager, Becca va devoir affronter un dîner de famille (sans en devenir elle-même le plat principal), et échapper à un groupe de vampires aux allures de Black Eyed Peas qui aimeraient eux aussi la déguster !
    Comme si ses difficultés sentimentales (et gastronomiques) ne suffisaient pas, Becca doit aussi compter avec un paternel obsédé du contrôle, qui la voit encore comme une petite fille et insiste pour la transporter partout dans un porte-bébé…
    Le bal de fin d’année approche, et Becca va devoir faire des choix difficiles. Heureusement, pour l’aider, elle trouvera pas mal de monde, d’Alice (venue d’un mystérieux Pays des merveilles) à Lady GaGa !


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique