• [Herbier-photo]Clématite

    Les Clématites (Clematis) forment un genre de la famille des renonculacées. Il comprend environ 300 espèces de vivaces herbacées à souche ligneuse et de plantes grimpantes, semi-ligneuses, persistantes ou caduques. On les trouve dans les deux hémisphères, notamment en Europe, dans l'Himalaya, en Chine, en Australie, en Amérique du Nord et centrale, et cultivées pour leur abondante floraison très décorative.

    Il existe plus de 400 cultivars, généralement à grandes fleurs. Du fait de la diversité des espèces : vivaces herbacées de petites tailles, arbustes grimpants ou étalés, plantes grimpantes atteignant de 10 à 15 mètres de hauteur, l'aspect des clématites varie considérablement.

    [Herbier-photo]Clématite

    Son message:

    La clématite est le symbole de l’attachement, du désir, du jeu, et aussi de la tromperie.
    C’est donc une fleur coquine qui est idéale à offrir pour parler de désir et qui conviendra aux  amoureux volages.

    Anecdotes.
    Selon une légende, la Vierge Marie, lors de sa fuite en Egypte, se serait reposée à l’ombre de cette plante grimpante, avec Joseph et l’Enfant. Ses feuilles étaient légèrement toxiques et irritantes, autrefois les mendiants s’en frottaient la peau pour attirer la compassion, d’où ses autres noms “d’herbe aux gueux” ou de “viorne des pauvres”.

    Ses divers usages

    Cuisine

    Jeunes pousses:

    On peut manger ses très jeunes pousses printanières cuites comme les asperges. Seules les très jeunes pousses bouillies sont comestibles, la plante plus avancée est toxique.

    [Herbier-photo]Clématite

    Vannerie

    Le bois de la clématite sert à faire des paniers. Il suffit de faire des rouleaux avec les tiges après en avoir ôté les feuilles, et de les laisser bouillir jusqu'à ce que l'écorce commence à se détacher d'elle-même. Ainsi préparées, les longues tiges sont faciles à écorcer et très souples ; il faut les utiliser encore chaudes.

    Corderie

    On peut également faire une ficelle avec les fibres se trouvant juste sous l'écorce, dans les striures du bois. Il faudra faire bouillir les tiges pour en extraire les longues fibres jaunes. Tressées et séchées, elles sont suffisamment solides pour faire des attrape-rêves.

    Usage externe

    Les feuilles sont :

    • analgésiques
    • diurétiques
    • rubéfiantes

    Les racines et tiges bouillies sont un remède contre l'eczéma et plus généralement contre les éruptions cutanées. Aucune partie de la plante ne doit être utilisée en usage interne.

    Précautions:

    La plante fraîche est vésicante, son suc renferme des substances irritantes pouvant provoquer des rougeurs, des cloques voire des ulcères. Les parties les plus dangereuses sont les feuilles et l'écorce fraîches. La plante séchée est inoffensive, les substances toxiques de la plante étant volatiles et s'évaporant avec le séchage. Néanmoins, la prudence est requise.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :