• [Herbier-photo]Le bouton d'Or

    Les renoncules sont un genre de plantes herbacées, annuelles ou vivaces, de la famille des Renonculacées comportant près de 1 500 espèces. Elles ont un port très différent et sont le plus souvent des végétaux herbacés vivaces. Aux latitudes tropicales ce sont plutôt des plantes d'altitude.

    Son nom dérivé du latin « rana » signifie petite grenouille, car certaines de ses variétés, aquatiques, poussent dans les marais peuplés de nombreux batraciens, ou car le fruit s'apparente à un têtard = petite grenouille = ranunculus.

    Autres noms : grenouillette, fleur de l'impatience, gobet du diable à cause de ses propriétés toxiques. Les Allemands surnomment l'espèce bouton-d'or « Butterblume » (sinon « scharfer Hahnenfuß »), c'est-à-dire « fleur de beurre », car lorsqu'on la place sur la peau, celle-ci produit un reflet jaune qui évoque la couleur du beurre, aussi en anglais « buttercup » et en néerlandais « boterbloem ».

    Le nom de bouton-d'or est couramment donné à plusieurs espèces de renoncules à fleurs jaunes (R. acris, R. bulbosus, R. gramineus, R. repens…).

    [Herbier-photo]Le bouton d'Or

    Symbolique
    Le bouton d’or symbolise la joie, l’impatience, l’enfance et la moquerie. Cette fleur sauvage est principalement cueillie par les enfants qui aiment l’offrir à leur maman. Un adulte la choisira pour se moquer gentillement de celui ou celle à qui il l’a destine.

    Anecdote.
    Les Allemands l’appellent Butterblume , c’est-à-dire “fleur de beurre”. En effet, lorsqu’on place sous le menton l’une de ces jolies fleurs jaunes, celle-ci produit sur la peau un relfet jaune qui évoque la couleur du beurre. Les enfants s’amusent alors à dire que la personne qui devient jaune en est friande.

     

    Propriétés médicinales

    Les jeunes plantules contiennent beaucoup de vitamine C, on peut les consommer en salade. Par la suite elles deviennent amères et toxiques.

    Toxique

    La renoncule renferme des principes actifs âcres, dont l'ingestion provoque une sensation de brûlure dans la gorge, puis des nausées et une violente inflammation de l'intestin. Il s'agit du ranunculoside (hétéroside de lactone) qui par hydrolyse libère de la protoanémonine, extrêmement vésicante. Les espèces les plus vénéneuses sont la renoncule scélérate des étangs et la renoncule thora des massifs calcaires.

    Une fois séchée, la plante est moins toxique (en tout cas pour le bétail). C'est pourquoi, sa présence dans le foin bien sec, bien que non conseillée, n'est pas trop dangereuse.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    moi
    Dimanche 27 Avril 2014 à 15:07

    Le bouton d'or est une renoncule ou pas ?

    2
    Lundi 28 Avril 2014 à 15:27

    La fleur que l'on appelle couramment "Bouton d'Or" est une renoncule, oui. Et par extension, une partie des variétés cousines qui sont regroupées sous l’appellation "Bouton d'Or" sont de la famille des Ranunculaceae

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :