• Je t'ouvre ma porte mais comment arriver à le dire?

    Avec les années, avec les claques, on devient farouche, on se méfie. Et c'est légitime. C'est humain. Je suis comme ça. Et elle aussi.

    Il y a une personne pour qui j'ai une tendresse p articulière. Une tendresse de mère-chat à celle qui m'appelle "маца". Elle est une petite étoile, pâlie par les lumières aveuglantes qui poussent dans ce monde comme de la mauvaise herbe, une soeur d'esprit, une reine de coeur.

    L'air de rien, c'est le deuxième article (le troisième?) que je te consacre, Етоиле ... Parce que tu le mérites. Parce que des être doux profonds et réfléchis comme toi, on en fait pas des séries, parce que tu as le coeur sur la main, la tête sur les épaules, parce que dans tout ce que tu écris quelque chose me touche...

    Parce... Parce... Il y a une foule de raisons...

    Je t'ouvre ma porte, mais comment arriver à te le dire?

    Je suis stupide, je n'arrive jamais à te le dire en face... Et pourtant j'y pense depuis qu'on se connaît. C'est con la timidité...

    J'ai peur d'être maladroite, peur de t'effrayer, toi que la vie n'a pas beaucoup ménagée... J'ai peur de dire des bêtises, de ressortir mon légendaire sens de la gaffe...

    Des fois je me dis que c'est pas innocent, que j'attends quelque chose de toi...

    Mais c'que j'attends est pur et ne pense pas à mal. Une envie d'être une aînée assez forte pour veiller sur le reste d'une famille... J'ai envie de te protéger, envie de jouer mon rôle de mère-chat, à toi qui m'appelle маца. Et comme toute bonne mère de veiller sur ce qui est précieux...

    Peut-être que je suis un peu folle, je dois travailler du chapeau... Je me pique d'affection tellement facilement. Et toujours avec une douloureuse sincérité. C'est le lot des écorchés sans doutes. Vivre tout avec intensité...

    Des fois, ce coup de poignard qui te traverse à un stade de ta vie n'est pas sans me ramener à ma propre existence ...

    Et toi, Петите éтоиле, douce-amère que je devine souvent triste... Toi j'aimerais pouvoir te rendre le sourire, te faire rire, t'aider à prendre confiance en toi. A prendre ton essor... Te voir t'envoler comme un oiseau, dominer toute la grisaille pour mieux voir le soleil, pour atteindre le ciel pur...

    Je t'ouvre ma porte... Tu peux entrer sans frapper.

    Mon jardin, mon royaume te seront accessible à volonté.

     

    myosotis

     Dans le langage des fleurs, le Myosotis signifie "je ne t'oublie pas"

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :