• [Jeunesse/ Super héros] Trilogie Coeur d'Acier - Brandon Sanderson

    Après beaucoup d'hésitation, je livre les trois résumés à la suite malgré les spoilers contenus dans les deux derniers opus, parce que cette saga classée jeunesse est tellement géniale que passer à côté serait criminel. Cependant, aux personnes tentées de ménager l'intégralité du suspense de cette histoire, je recommande de ne lire que le premier résumé ou se référer à mon précédent billet sur Cœur d'Acier

     

    Cœur d'Acier

    [Jeunesse/ Super héros] Trilogie Coeur d'Acier - Brandon Sanderson

    Résumé:

    On les appelle les Épiques. Il y a dix ans, ils ont été frappés par un éclair. Depuis ils possèdent d’incroyables pouvoirs. Mais leurs intentions ne sont pas bonnes…

    À Newcago, un Épique appelé Cœur d’Acier s’est emparé du pouvoir. On le dit invincible : aucune balle ne peut le blesser, aucune épée trancher sa peau, aucune explosion le détruire. Seuls les Redresseurs, un groupe d’humains ordinaires qui ont consacré leur vie à étudier les Épiques afin de découvrir leur point faible, lui résistent.
    David Charleston a dix-huit ans. Quand Cœur d’Acier est arrivé à Newcago, il a tué son père. Depuis des années, David rêve de se venger, et il possède quelque chose dont les Redresseurs ont besoin… Le jeune homme a vu l’impossible : il a vu saigner Cœur d’Acier.

     

    Brasier

    [Jeunesse/ Super héros] Trilogie Coeur d'Acier - Brandon Sanderson

    Résumé :

    « Je m’appelle David Charleston, et je tue ceux qui ont des super-pouvoirs. »
    Cœur d’Acier est mort et Newcago est libre. La disparition du tyran aurait dû rendre la vie plus simple, et pourtant David se pose des questions. Mais personne à Newcago ne peut lui offrir de réponses... C’est à Babylon Restored, autrefois Manhattan, gouvernée par la mystérieuse Épique Regalia, qu’il peut espérer les trouver. Se rendre dans une ville oppressée par un nouvel Épique despote est une entreprise délicate, mais David est prêt à courir le risque. Parce que tuer Cœur d’Acier a laissé un trou dans sa vie, à l’endroit où sa soif de vengeance se nichait autrefois. Ce manque a été comblé par une autre Épique : Brasier, que les Redresseurs ont un jour connue sous le nom de Megan. Et David est prêt à se lancer dans une quête plus dangereuse encore que son combat contre Cœur d’Acier pour la retrouver.

    Calamité

    [Jeunesse/ Super héros] Trilogie Coeur d'Acier - Brandon Sanderson

    Résumé :

    Calamité a créé les Épiques et le destin de David est lié à leur infamie. Cœur d’acier a tué son père. Brasier lui a volé son cœur. Et maintenant, Prof, son ancien ami et mentor, a rejoint les rangs de l’ignoble Regalia.
    Autrefois chef des Redresseurs, Prof s’est laissé envahir par les ténèbres qui ont tristement rendu célèbres les Épiques. Affronter Oblitération à Babilar a été la mission de trop pour lui, et tout le monde sait qu’il n’y a aucun retour possible…
    Mais la rédemption des Épiques est peut-être envisageable. Megan en est la preuve. Ils ne sont pas perdus. Pas complètement. Pour cela, David est prêt à affronter le plus puissant d’entre eux pour sauver Prof. Ou tout du moins mourir en essayant.

    Compte-rendu de lecture

    Avec cette trilogie, Sanderson nous rappelle son excellence à raconter des histoires originales et haletantes. Dans cet univers, les super-héros, les Épiques sont consumés par une noirceur qui les rend dangereux et en fait des oppresseurs de l'humanité. Et c'est au milieu d'un monde ravagé par des pouvoirs inimaginables qu'évolue David, orphelin depuis que son père a été massacré par Cœur d'Acier, un des Épiques les plus puissants. Soutenu par son désir de vengeance, David va consacrer plus de dix ans à étudier secrètement les Epiques, et tenter de rejoindre les Redresseurs, une cellule de rebelles qui agissent dans l'ombre pour tuer ces êtres prodigieux. Et... Rien ne va se passer comme prévu.

    C'est vraiment LE talent génial de Sanderson qui nous livre une histoire au rythme soutenu, où chaque détail a été calculé pour construire une intrigue haletante, jalonnée d'échecs et d'improvisation, où les personnages se retrouvent à devoir livrer le meilleur d'eux-même en dépit de leur faiblesse pour survivre aux événements. Et c'est une formule gagnante, parce qu'on retient son souffle pour David, frêle humain évoluant au milieu d'un monde de titans. Comme dans toutes ses œuvres, Sanderson nous offre une ligne de vue à longue portée, trahissant un grand dessein parfaitement mûri, qui délivre son lot de coups de théâtre et de revirements inattendus. Car, et c'est toute la force de ces romans, malgré les plans élaborés des Redresseurs et le génie de David en matière d’Épiques, son équipe passe très souvent à un cheveu de la catastrophe et y perd des plumes.

    En trois volumes, Sanderson brosse une intrigue intelligente et recherchée qui renouvelle agréablement le genre post-apocalyptique et super-héros dans la tranche des romans jeunesse. Le ton mature et la cruauté de cet univers sans concessions offrent un niveau de lecture adulte sans aucune naïveté, et peuvent permettre à un lectorat au-delà de la tranche 15-18 ans d'accrocher à l'histoire sans la moindre difficulté.

    Comme toujours, Sanderson porte un soin particulier à construire un contexte et une intrigue assez riche et calculé pour être parfaitement cohérente de bout en bout sans devenir prévisible, ni sombrer dans la facilité.

    Comme toujours, la plume de Sanderson est plus efficace que descriptive et privilégie l'action à la contemplation, donnant à son contexte un dynamisme agréable qui retient l'attention. Certaines personnes regretteront peut-être que l'aspect visuel de son œuvre ne soit pas assez développé, mais les choix portés au rythme expliquent assez bien ce petit sacrifice.

    Comme toujours, Sanderson cultive cette tendance à placer tous les éléments nécessaires au dénouement de son intrigue dans le texte presque dès le départ et à brouiller intelligemment les pistes en les rendant insignifiants au prime abord, sans mentir ouvertement sur leur nature. Mais celles et ceux qui lisent ses romans depuis un certain temps le savent: rien n'est jamais gratuit dans son monde, et tout a un sens et un rôle. Et c'est là où s'exprime pleinement son talent: alors qu'il nous a donné toutes les clés, il parvient à détourner notre attention (presque) jusqu'à la fin et à amener son dénouement comme une révélation digne des romans d'Agatha Christie.

    Et comme toujours, les personnages sont campés avec beaucoup de justesse, et dégagent une personnalité et un humanisme vraiment agréables. On rit des métaphores saugrenues de David, on aime grogner après le sale caractère de Megan, on suit Prof avec une crainte respectueuse, on reste perplexe face aux histoires invraisemblables de Cody, on apprécie la force tranquille et rassurante d'Abraham, ou la sagesse de Tia, on s'amuse du côté fantasque de Mizzy... Tous ces personnages taillés à échelle humaine avec leurs qualités et leurs défauts, leurs petites victoires et leurs échecs, leurs passions et leurs peurs. Ils deviennent familiers, comme des amis avec qui on traverse une épreuve. Ils sont authentiques et c'est pour ça qu'on les aime.

    En faisant le choix de super-héros maléfiques, Sanderson amorce par ailleurs une réflexion intéressante sur les potentialités, les peurs et les responsabilités. Comme toujours, son système de magie (si l'on peut dire) obéit à des règles cohérentes qui en limitent les effets et les conditionnent, ce qui permet d"offrir un aspect logique au fonctionnement de son monde.

    Une lecture qui ravira les ado comme les adultes, à partager et à offrir à toute personne qui aime l'action, l'aventure, les super-héros et les histoires bien menées!

     

    Verdict: coup de coeur * * * * *

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :