• La lanterne

    La lanterneElle tenait une lanterne à la main. Sa silhouette se découpait dans le crachin nocturne sur fond de tempête, fulgurant à chaque éclair une ombre à la fois curieuse et sinistre. Le tourmente faisait rage le long de la voie en bord de mer et les chalands égarés n'avaient pour repère qu'une lune éclipsée.
    Et la lanterne de la femme.
    Le vent la faisait osciller et danser comme un feu-follet dans la poigne ferme de l'étrangère immobile, le bras levé comme un défi aux éléments, brandissant bien haut sa lumière salvatrice.

    L'homme égaré le regard attiré vers cette source de lumière connut un bref instant d'espoir: il y avait quelqu'un sur la route qui lui indiquait le chemin, une personne que la foudre dessina un bref instant comme frêle, menue, et pourtant droite, défiant la tempête, lampe levée bien haut. Le voyageur harassé et accablé par la fureur divine qui œuvrait autour d'eux pressa le pas, sa trajectoire revue pour s'orienter à cette délicate luciole qui désormais guidait ses pas, promesse d'un secours providentiel face aux affres du vent et de l'orage.

    Mais la nuit est traîtresse et le sol se dérobe soudain sous les pieds du malheureux qui, pris dans son élan ne peut reculer. Face au ravin qui venait d'avaler l'infortuné, la femme impassible esquissa un bref sourire satisfait.

    Et leva sa lanterne bien haut.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :