• Le blog d'un condamné

     

    Le blog d'un condamné

     

    Je ne sais plus qui m'avait fait la remarque qu'un article sur trois de mon blog est un peu tristouille -et j'en suis navrée, réellement-, celui-ci ne dérogera pas à la règle. Sauf que, contrairement à la tendance habituelle, ce ne seront pas mes états d'âme d'écorchée vive qui seront mis à nu, mais le témoignage fictif d'un homme face à sa mort prochaine. C'est par des amis de Fessedebouc que j'ai découvers le Blog d'un condamné , le cyber-journal d'un homme qui chaque jours donne ses impressions, ses idées, ses sentiments de savoir sa vie évaluée à un mois, grand maximum. Certains y verront peut-être une fascination malsaine, moi j'y vois une tranche de vie, l'investissement d'un homme qui s'est glissé dans la peau d'un mourant. Lui-même décrit sa démarche comme un hommage envers les personnes en soin palliatifs.

    Face à cette entreprise pour le moins hardie -la mort étant un sujet délicat à aborder, surtout sous cette forme-, les réactions sont tranchées. Lionel Dricot, l'auteur du Blog d'un condamné -rédigé de manière anonyme- se transpose dans la peau de cet homme, L... 58 ans, bientôt 59 de manière littéraire, neutre, lissée. Il atteste avoir voulu, par le biais de cette expérience littéraire rendre un hommage aux personnes malades. Chacun y donne son interprétation. Rue 89 édite une fois encore un papier intéressant sur la question "Blog d’un condamné : le rêve d’un malade imaginaire".

    A chacun son avis sur cette expérience humaine et littéraire.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :