• Le Puits de l'Ascension, (Fils-des-Brumes volume 2) Brandon Sanderson

    Le Puits de l'Ascension

     

    Le Puits de l'Ascension, (Fils-des-Brumes volume 2) Brandon SandersonAvis personnel:

    Mon prologue pourrait tenir en quelques mots: "Maudit sois-tu Brandon Sanderson de m'inciter à souhaiter des insomnies pour pouvoir dévorer ce livre".

    A l'image du premier volet de la trilogie, "Le Puits de l'Ascension" met en place et structure une de ces histoires tellement prenantes qu'on ne peut les abandonner même après avoir posé le livre. Petit conseil personnel aux lecteurs gourmands: procurez vous les trois volumes en même temps, le sevrage d'un livre à l'autre sera moins frustrant.

     

    Car il est frustrant de venir au bout de cette histoire, même si on en vient à le désirer ardemment tout au long de sa lecture. Sanderson nous fait perdre la notion du temps et nous emporte dans son univers tourmenté, déchiré et chaotique où l'on se pique d'un espoir fou, irrationnel, reposant sur bien peu de choses mais un espoir tout de même. Comment rester de marbre à la lecture de ces romans? Cela paraît impossible, et même alors qu'on les ferme sur la dernière phrase le dernier mot subsiste encore à l'esprit l'essence de l'histoire et de ses merveilleux personnages.

    Car la force de l'auteur, comme il en avait déjà fait la démonstration avec le premier tome "l'Empire Utime", repose dans la riche complexité et le réaliste attachant de ses personnages pour lesquels le lecteur se prend rapidement d'affection. Quelques mots à peine et nous replongeons dans le Dominat Central aux côtés d'une Vin tourmentée et inquiète qui cherche à agir pour le mieux, qui s'égare, fait des erreurs, tombe, recommence, se blesse, se perd, se relève. Un volume cruel, impitoyable, merveilleux, extraordinaire qui transporte son lectorat coeur et âme dans un univers encore plus sombre que le premier volume. Vous avez trouvé "L'Empire Ultime" plutôt noir? Attendez de lire la suite...

    Malgré cette obscurité persistante qui pourrait avoir un effet plus répulsif qu'attractif au prime abord, l'histoire nous happe avec énergie, nous prend à parti. Même si au fil des mots nous ne sommes que les témoins impuissants des drames et des victoires qui se fondent dans la trame complexe de l'histoire, on tremble, on espère, on pleure, on rit... Bastien Balthazar Bux ne devait pas se sentir bien différent en dévorant l'Histoire Sans Fin...

    Sanderson joue avec nous dans cette histoire, nous poussant sur une piste pour dans un coup d'éclat nous induire en erreur et amener une vérité surprenante sans cesser de respecter une certaine logique. On cherche à perçer ses manigances et ses intrigues au risque de s'y perdre, mais l'auteur lui, suit un fil conducteur complexe sans cesser d'être parfaitement structuré. Et il nous entraîne de surprise en surprise. Etrangement, on aurait pu s'attendre à ce que le Puits de l'Ascension perde en qualité -comme souvent dans les volumes postérieurs ou raccord-, mais si l'histoire diffère et s'intensifie, le livre et le récit ne perde pas le moins du monde en saveur. Malgré tout, on peut sentir en arrivant au terme du second livre la volonté d'assurer la transition sur le troisième. Pas d'éléments inconnus: l'astuce de Sanderson consiste à nous distribuer dès le premier volume toute les informations qui prendront ensuite une importance variable au fil de l'avancement de l'histoire. Pas de grands méchants venu de nulle part juste pour la cause, l'auteur exploite brillamment toute les pistes qu'il ébauche sans pour autant devenir prévisible et encore moins ennuyeux. Le Puits de l'Ascension pourrait presque, comme le premier livre se lire seul et indépendament du reste, même si le lecteur y perdrait.

    Comme dans le premier livre, la trouvaille de l'allomancie et de la ferrochimie est particulièrement bien menée: on en découvre plus sur les mystérieux pouvoirs des métaux, mais aussi sur leurs pièges et leurs limites dans cette "magie au conditionnel". Une loi d'équitabilité rend ces principes plus réalistes que n'importe quelle autre forme de pouvoir.

    Résumé de l'histoire:


    Le Seigneur Maître est tombé, l'Empire doit se reconstruire. Elend Venture accompagné de la fine équipe de Kelsier et épaulé par Vin tente de rétablir un peu de justice dans le Dominat Central, rendant aux skaa leurs liberté et leur intégrité, créant une Assemblée donnant la parole à tous de manière équitable sous un règne qu'il aurait voulu pacifique. Malheureusement, la mort du Seigneur Maître a réveillé une soif de conquête chez plus d'un noble et Luthadel se retrouvera très bientôt assiégée...

    Au-delà du simple jeu politique, c'est un drame psychologique et humain qui va se tisser. Pas de plate histoire de siège ennuyeux, les personnages n'auront pas le temps de tergiverser, car en parallèle des convoitises du pouvoir va se dresser un autre schéma inquiétant: Les brumes dont chacun avait fini par penser qu'elles étaient innoffensives s'attardent de jour -fait inédit- et pire encore, tuent des gens. Et cela va aboutir sur une Vin tiraillée entre sa place près d'Elend et dans la bande et sa quête presque inuitive de réponses. Et si le Seigneur Maître, tout tyrannique et monstrueux qu'il aie pu être avait en vérité protégé le monde d'une menace plus grande? Une menace prête à revenir...

    Le Puits de l'Ascension, (Fils-des-Brumes volume 2) Brandon Sanderson

    Les Personnages:

    On retrouve en bonne partie les personnages de l'Empire Ultime, grandis, assagis, torturés, diminués, changés selon leurs différents vécus. Et dans cette nouvelle histoire, ils vont gagner en profondeur et se révéler plus que jamais, la disparition de certain laissant même un vide palpable aux lecteurs. (Mais pas de spoils, si vous voulez savoir qui, quand et comment, lisez le livre!)

    Les deux principaux restent Vin et Elend

    Vin: De gamine des rues sauvage et dure, Vin est devenue une puissante Fille des Brumes. Ce deuxième volet comme le premier s'axe en grande partie sur ses réflexions, ses sentiments et ses dilemmes. Comme Kelsier, elle expérimente et commet des erreurs parfois lourdes qu'elle tente de rattraper au mieux. Sanderson cultive beaucoup avec elle et dans l'histoire en générale la loi action/conséquence logique. On aurait pu croire et même espérer un peu de bonheur pour cette jeune fille qui n'en a pas beaucoup reçu dans le passé, mais le fil des événements lui laissera peu de temps pour se consacrer à elle-même.

    Elend: Le jeune noble est devenu roi de Luthadel et du Dominat Central, mais la tâche bien plus ardue que ce qu'il avait pu apprendre dans les livres va le pousser à changer, à grandir et s'endurcir pour le bien de son peuple. Le jeune dandy idéaliste va se métamophoser... Sa relation avec Vin apparaît très vite comme étrange voire instable, à l'image de son royaume et de la manière dont il est perçu de ses sujets. Elend va devoir très vite apprendre ce que signifie "être roi" dans un cadre qui n'a rien d'un conte de fées...

    Parmi les personnages secondaires forts du volume:

    Sazed, Zane, TenSoon, Ham, Brise, Clampin, Dockson, Spectre, Tindwyl, Marsh, Straff, Allrianne Cett, Cendrémiaire Cett et lord Penrod.

    Le Puits de l'Ascension, (Fils-des-Brumes volume 2) Brandon Sanderson

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :