• Le Sorceleur tome 1 "le Dernier Voeu" - Andrzej Sapkowski

     Sorceleur tome 1 : le Dernier Voeu

    Le Sorceleur tome 1 "le Dernier Voeu" - Andrzej Sapkowski

    Résumé:

    Geralt de Riv est un personnage étrange, une bizarrerie de la nature, un mutant qui, grâce à la magie et à un long entraînement, mais aussi grâce à un mystérieux élixir, est devenu un meurtrier parfait. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son manteau noir effrayent et fascinent. Il parcourt des contrées pittoresques en gagnant sa vie comme chasseur de monstres. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur. Car Geralt est plus qu un guerrier ou un mage. C'est un Sorcereur. Il est unique. Au cours de ses aventures, il rencontrera une autoritaire mais généreuse prêtresse, un troubadour paillard au grand coeur, et une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux. Amis d un jour, amours dune nuit. Mais au bout de sa quête, peut-être pourra-t-il prononcer son dernier voeu : retrouver son humanité perdue...

    Mon avis

    Sapkowski revisite le medieval-fantastique d'une plume sombre, précise et affutée. Point de manicchéisme chez cet auteur dont le héros, Geralt n'a pas grand-chose du chevalier sans peur et sans reproches... Cynique, solitaire, dur, secret, le sorceleur est un personnage mature et tourmenté, un mutant à la fois plus monstrueux et plus humain que tout les autres personnages. Le Dernier Voeu ne suit pas la trame linéaire de l'histoire de son personnage principal mais se structure en recueil de nouvelles émergeant sous la forme de souvenirs. On y suit Geralt dans ses rencontres avec l'exhubérant saltimbanque Jaskier, coureur de jupons et poète paillard, ou encore la belle et dangereuse Yennefer. Si l'humour est un ingrédient majeur de cette saga, l'humour noir culmine dans ce contexte sombre et cru.

    Sapokwoski revisite avec génie les contes européens et offre sa propre version de la Belle et la Bête avec l'histoire de Nivellen, ou de Blanche-Neige avec le récit de Renfri. Pas de fins heureuses à ces adaptations plutôt macabres, mais une précision réaliste et merveilleuse à la fois, où les créatures mythiques deviennent tout à coup parfaitement crédibles.

    Des histoires sombres à frissonner des plaisir

    Les amateurs de dark fantasy devraient trouver leur compte dans ces histoires adultes et impitoyables où tout est possible, le meilleur comme le pire. Quand le lecteur le réalise, c'est avec raison qu'il tremble de concert avec les personnages en suivant leur épopée car rien n'en garantit le succès.

    Des personnages agréables... ou pas

    Les personnages sont brossés et travaillés, ils touchent, choquent ou attendrissent sans pouvoir laisser indifférents. Le style est bon, assez classique et rehaussé de belles descriptions et d'une construction riche. On se prend vite au jeu de ses aventures qui tournent parfois au cauchemar.

    Pourtant, de tous Geralt est loin d'être le perso le plus séduisant: mutant du fait de sa formation, aux cheveux blancs et aux yeux jaunes fendus, à la voix désagréable et métallique, au coup de sabre facile et à la parole rude, il ne tient pas vraiment du preux chevalier noble dans son port et son attitude. Et cette imperfection ne fait que le rendre plus extraordinaire encore.

    Le Sorceleur tome 1 "le Dernier Voeu" - Andrzej Sapkowski

    Des histoires courtes

    Un des charmes de ce premier volume est sa forme sus-évoquée, de recueil de différents récits en rapport avec les souvenirs de Geralt. Cette forme séquencée, guidée par une trame principale permet de découvrir notre héros sous différents visages, en vivant avec lui son quotidien de Sorceleur, le tout sans lourdeur ni longueur. La plupart de ces anecdotes tirent leurs essences des légendes et du folklore européen.

    Un livre duquel on ne ressort pas facilement

    On pourrait penser que de par sa forme, ce livre laisse un certain répit à son lecteur, il n'en est rien! Les aventures de Geralt ont cet effet addictif propre aux bonnes histoires qui poussent le lecteur à entamer le chapitre suivant, au mépris de l'heure ou des besoins. Encore un livre qui peut vous emmener loin et regimber à vous laisser revenir...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :