• Lettre ouverte à tout ceux qui ont besoin de courage

     

    rose blanche

    [C'est ma minute psy de comptoir... un message de compassion qui invitent ceux qui tombent à se relever]

    C'est un fait, la vie moderne n'épargne personne, mais quand je regarde autour de moi, je prends parfois peur de voir à quel point elle peut se montrer ingrate voire cruelle. Rebondir ou se laisser vaincre, le choix est mince et dans tout les cas douloureux... Pour avoir connu cela comme beaucoup et pour savoir ce que c'est, j'aimerais donner un peu de courage à tout ceux et celles qui liront cela et qui en auront besoin... Parce que oui, on ne rit pas aux éclats tout les jours, chacun a sa croix à porter, plus ou moins loin, plus ou moins longtemps, les contextes sont aussi variés que les personnes. Mais nous avons tous un point commun: à un moment de notre vie nous connaissons ou avons connu des heures noires. Et j'invite ceux et celles qui s'en sont relevés à soutenir ceux qui les traversent encore.

    Il y a longtemps, avec un ami, un débat est né sur la propension humaine à se sortir des pires situations possibles, de la plus triste à la plus désespérée. Comme une fleur qui cherche le soleil nous nous tournons tous vers le bonheur et dépérissons lorsqu'il nous quitte et nous avons un besoin instinctif des autres et de leur reconnaissance.  Mais nous avons en nous la force de tenir bon, de nous enraciner jusqu'au rayon prochain... Parce que quoi qu'on en dise, la vie vaut la peine d'être vécue et nous pouvons être les acteurs de notre propre avenir.

    Parce que s'il y aura toujours des malheurs (un coeur brisé, la perte d'un proche, des déillusions cruelles, des schismes familiaux, des maladies longues et j'en passe...) il y aura toujours une main tendue, toujours un sourire compatissant ou un mot gentil dans les moments les plus sombres. Parce que nous sommes des êtres sociaux, nés pour vivre et évoluer ensemble et qu'il est aussi important de se pencher sur les difficultés d'autrui -que l 'on soit religieux ou athée- que d'accepter une aide offerte de manière désintéressée. Le courage et la confiance en soi naissent de l'estime que l'on se porte, reflet de l'estime que les autres nous portent, alors autant prendre ce qu'il y a de meilleur car rien n'est plus triste que voir des personne de qualité se gâcher, persuadées de ne pas être plus fortes, plus nobles, plus talentueuses. Si se surestimer est un défaut, l'inverse est un handicap.

    La vie n'est pas noire ou blanche, elle nous réserve parfois un piège malin au tournant, comme elle peut se montrer charitable en mettant sur nos route des personnes que l'on n'oublie pas, même si parfois celles-ci disparaissent. De ces être éclairés et remarquables, nous devons garder en héritage les enseignement, la sagesse transmise, les encouragement, tout ce qui peut nous permettre de nous surclasser en tant qu'être animé et sensible, en tant qu'humain. Apprendre à accepter ce que les autres nous offrent de positif, mettre en pratique la résilience, ne pas oublier que la vie est trop courte pour laisser des ombres la ternir et ne pas s'accrocher à son propre malheur.

    Je ne citerai pas les personnes qui m'ont inspiré ce message, mais tous méritent de trouver la paix qu'ils cherchent, la valeur qu'ils méritent, l'attention et la tendresse auxquelles ils ont droit.

    Et je veux croire qu'ils trouveront le bonheur.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :