• Lettre ouverte au nom de la franchise

     Une petite lettre ouverte à deux esprits très fermés! ^^Et à tout ceux qui auraient besoin de s'ouvrir un peu.

    Le franc-parler est considéré comme une qualité sur le papier. Mis en pratique, c'est un trait de caractère qui plaît beaucoup moins. On dit ce que l'on pense sans ambages, on peut le faire avec autant de tact et de politesse qu'on le voudra, lorsqu'on est franc, on déplaît.

    S'exposer à la critique, quoi que l'on fasse implique tacitement de l'accepter, d'en tenir compte, et tant qu'à faire de ne pas l'étouffer. On ne peut pas dire que les médias et le gouvernement nous donne l'exemple sur ce point, mais il est important de dire ce qui doit l'être et d'être le plus sincère possible. Certes, on a tous besoin de jouer les hypocrites de temps en temps pour ménager un bon voisinage, mais le faire de manière constante ou se coucher au moindre accrochage ne fait que repousser un problème plutôt que le résoudre, et jouer les autruches n'a jamais fait avancer la moindre situation. C'est un état de fait que l'on retrouve à petite échelle, sur des sites ou des fora, comme à l'échelle nationale ou mondiale.

    Dans tout les cas, il est important d'avoir son opinion et de la défendre avec ferveur. Non pas au dépit du bon sens, mais l'avis du plus fort ou du plus braillard n'est pas nécessairement parole d'évangile.

    Avant, j'étais craintive, timorée, je fuyais les conflits, je fondais en larmes dès que je m'y trouvais impliquée. Et je remercie ceux qui m'ont mis assez de coups dans les dents pour me permettre de répondre fièrement, de garder la tête haute avec dignité en défendant mes idées. Je n'ai pour eux que cette estime mais sans doutes est-ce mieux que rien. Ils ont leurs défauts et ne font plus parti de mon univers, mais grâce à eux, j'ai grandi, je me suis endurcie au point de militer assez vivement pour sentir lorsque je suis dans mon droit et le défendre avec emphase.

    J'ai une réputation de "syndicaliste" car je me fais la voix et l'avocate de ceux qui ne disent rien de peur des conséquences, et je me rends compte que j'ai assez rarement parlé pour moi-même, pour mon ego.

    Alors je le répète, je suis fière de cette force de caractère que l'on appelle la franchise et de ne pas ployer sous les coups bas, les railleries ou la bêtise de ceux avec qui je tiens un bras de fer mental.

    J'ai mon intégrité pour moi, et la conscience tranquille là où d'autres sont des tyrans aveuglés par des ambitions de Polichinel ou se présentent avec supériorité sans savoir s'ils égalent seulement ceux qu'ils écrasent.

    A bon entendeur! ^^

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :