• How can I repay you brother mine?
    How can I expect you to forgive?
    Clinging to the past I shed our blood,
    and shattered your chance to live.

    Though I knew the laws I paid no heed.
    How can I return your wasted breath?
    What I did not know has cost you dear,
    For there is no cure for death.

    (Ed's chorus)
    Beautiful mother, soft and sweet
    Once you were gone we were not complete.
    Back through the years we reached for you.
    Alas, twas not ment to be.
    And how can I make amends,
    for all that I took from you?
    I lead you with hopeless dreams.
    My brother I was a fool.

    (Al's verse)
    Don't cry for the past now brother mine,
    Neither you nor I are free from blame.
    Nothing can erase the things we did,
    For the path we took was the same.

    (Al's chorus)
    Beautiful mother, soft and sweet
    Once you were gone we were not complete.
    Back through the years we reached for you.
    Alas, twas not ment to be.
    My dreams made me blind and mute,
    I longed to return to that time,
    I followed without a word.
    My brother the fault is mine.

    (both)
    So where do we go from here?
    And how to forget and forgive?
    What's gone is forever lost.
    Now all we can do is live.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Deadman Wonderland

    • Titre Original: デッドマン・ワンダーランド
    • Type: Shonen
    • Genres: Science-fiction, mystère, horreur
    • Editeur français: Kana
    • Scénariste: Kataoka Jinsei
    • Dessinateur : Kondo Kazuma
    • Nombre de volumes parus en France: 5 (en cours)
    • Nombre de volumes parus au Japon: 9 (en cours)

    RPG PlaceDWDWDWDW

    Synopsis 

     

    Volume 1: Dix ans après le grand tremblement de terre de Tokyo, la prison « Deadman Wonderland » est devenue un site touristique qui permet de récolter des fonds pour reconstruire la ville. Les spectateurs assistent avec enthousiasme à des épreuves mortelles où les prisonniers s'affrontent pour obtenir quelques jours de vie supplémentaires. Ganta et ses amis vont bientôt se rendre en voyage de classe dans cette prison. Mais un homme en rouge les attaque ! Ganta est le seul survivant. Accusé à tort d¹avoir tué tous ses amis il est condamné à mort et incarcéré à « Deadman Wonderland ».

    Avec l'aide de Shiro, une jeune fille très étrange rencontrée dans la prison, il va tenter de rester en vie. Mais les règles sont dures et Ganta doit réussir à prouver son innocence.

    Volume 2 :Après son combat avec l’homme en rouge, Ganta se remet de ses blessures. Il découvre par la suite que l’homme en rouge se trouve dans le secteur G et décide de s’y rendre pour venger ses amis avec l’aide des détenus Yô et Shiro. De son côté, la redoutable surveillante de cellules, Makina, fait appel au robot « Necro Macro » afin de capturer Ganta dont on dit qu’il possède une puissance extraordinaire...

    Volume 3 : Genta n’en peut plus de vivre à Deadman Wonderland. Il vient de blesser grièvement Senji lors de son dernier combat et il n’a plus le courage de supporter ce genre de situation. Mais il apprend qu’il va devoir affronter Minatsuki, sa nouvelle amie, sur le ring du Carnival Corpse ! Comment pourrait-il accepter d’infliger des souffrances à cette jeune fille si mignonne et si chétive ? Il n’a pourtant pas le choix, car à Deadman Wonderland, soit tu te bats, soit tu meurs...

    Volume 4: Deadman Wonderland va bientôt être inspectée. Pendant une semaine, des fonctionnaires de l’Etat vont la contrôler dans les moindres détails pour voir si elle répond bien aux normes nationales. C’est pourquoi les responsables de la prison ont décidé qu’aucun combat n’aurait lieu pendant cette période. Pour le Scar Chain, le groupe de résistants que Ganta vient d’intégrer, c’est l’occasion ou jamais de s’échapper. Cela ne se fera pas sans peine. En effet, ils doivent trouver un moyen de neutraliser les croque-morts et ça ce n’est pas gagné, mais ils sont prêts à tout pour que les deadman retrouvent leur liberté !

    Volume 5: Ganta se sent faible, trop faible. Il voudrait pouvoir passer outre ses faiblesses, devenir plus fort pour protéger les autres et éviter que Shiro se fasse du souci pour lui. Ganta demande alors à Senji de lui apprendre à se battre aussi bien que lui. Senji accepte de l’endurcir et le soumet à un entraînement qui lui permettra de défaire les croque-morts. La réussite réside dans la maîtrise de son pouvoir.

    Une histoire macabre dans un univers sombre et et fascinant à la Tim Burton où rien n'est réellement ce qu'il semble être... 

    DW


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Jin Roh

    Jin-Roh, la brigade des loups (人狼, Jin-Roh , L'homme loup) est un film d'animation japonais uchronique réalisé par Hiroyuki Okiura en 1999 et scénarisé par Mamoru Oshii.

    Synopsis 

    L'histoire prend place dans un Japon totalitaire, juste après une Seconde Guerre mondiale où l'Allemagne nazie aurait envahi l'archipel, qui aurait poursuivi une dérive fascisante post-nazie. La Posem (POlice de SEcurité Metropolitaine), dont les panzers, une brigade d'élite de répression lourdement armée, aux équipements et au casques rappelant les soldats de la Wehrmacht, tente d'étouffer un début de guerre civile menée par un groupe terroriste. Lors d'une émeute, le lieutenant Kazuki Fuse, une jeune recrue de cette brigade, va être confronté à une très jeune terroriste, « un petit Chaperon Rouge », transportant une bombe dans les égouts.

    Jin Roh


    Polar, science-fiction ou action ?

    Il s'agit en fait d'un film axé sur le contre-espionnage, narrant les rapports conflictuels et dangereux entre les différentes forces de sécurité du régime en place, rappelant les sanglants différends entre SA et SS durant les années 30. La « Brigade des Loups » est, dans le film, un groupe secret qui serait composé de membres talentueux ou haut placés de ces commandos d'élite, chargé de faire le ménage parfois au sein même de leurs propres services.

    Jin Roh


    Distinctions 

    Jin-Roh, la brigade des loups a été primé en 1999 :

    • 49e Berlinale (festival international du film de Berlin)
    • 19e Fantasporto (Festival du film fantastique de Porto)
    • 12e édition du Festival International du Film de Singapour
    • 17e festival du film fantastique de Bruxelles
    • Festival international du film d'animation d'Annecy
    • 11e grand prix de l'animation Mainichi.

    Sources: Wikipédia

     

    Jin Roh

    D'un réalisme visuel presque cruel, cette histoire nous entraîne aux côtés de l'agent Fuse, homme taciturne et tourmenté. La mise en scène cultive les blancs scénaristiques pour mieux laisser le spectateur s'immerger avec le héros et la jeune fille qu'il rencontre dans les émotions contradictoires qu'ils peuvent ressentir. Un jeu de faux semblants, qui pousse très loin son étude de la nature humaine.

    Une société réaliste où des civils désespérés tentent au prix des armes de reconquérir leur liberté. Hommes, femmes, enfants prêts à mourir ou résignés à cette idée. Une société sans beaucoup de lumière, dans une ville où l'on voit de nombreux grillages et ruines.

    Certaines scènes donnent une sensation d'emprisonnement, quand la jeune amie de Fuse sur le toit, main au grillage parle de rêver quitter cet endroit, partir loin, avec lui... Une histoire impossible rendue plus tragique encore par l'analogie parallèle de l'histoire du Petit Chaperon Rouge narrée au fil du film, donnant une dimension plus dramatique et profondément troublante où chacun est enfermé dans son rôle, qu'il le veuille ou non.

    Une merveille complexe, tragique, et extrêmement travaillée. Un petit bijou graphique, un roman noir scénaristique et une mise en musique sublime.

    Un anime qui ne vous épargnera pas et qui pourrait vous offrir un regard neuf sur le manga..

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire