• Pourquoi les chaînes mail, c'est le mal...

    stop chaîne

    Les chaînes, définition

    Qui n'a pas connu cette cyber-pollution qu'est le principe de la chaîne? Il en existe autant que de publiques concernés:

    Celles (les plus abondantes, hélas) des pré-pubères et/ou naïfs supersticieux qui vous prédit un avenir radieux, la fortune jusqu'à plus soif et l'amour de votre vie avec un mannequin, plus aucun ennemis et des amis jusqu'à plus soif si vous la renvoyez sagement à plus de 48 personnes qui n'ont rien demandé (les pauvres!), mais une mort atroce dans les 48h plus vite que la Redoute si vous avez le malheur de l'effacer ou de ne pas la retourner... (le nombre de mes morts hypothétiques est régulièrement mis à jour dans ma page d'accueil...)


    Il y a aussi les chaînes "choc", qui vous exposent la persécution des bébés chats dans les pays d'Extrême-Orient sous forme de pétition (comme si VOUS y pouviez quelque chose avec un simple mail si tant est que ça soit authentique...) et qui ne se prive pas d'images parfois traumatisantes pour les âmes sensibles...

    Il y a les chaînes qui se veulent "humanitaires" et vous expliquent comment réagir face à un AVC, à un malaise vagal ou à un cor au pied. Sous l'apparence bienveillante d'une circulaire d'information, cela reste une chaîne avec un but bien précis que nous verrons par la suite.

    Il y a enfin les chaînes fourbes comme celles qui vous avertissent que vous avez reçu une tentative de phishing sur votre compte en banque et que pour éviter de vous faire plumer vous et vos amis, vous devez renvoyer cet avertissement à toutes vos connaissances avec vos coordonnées et vos codes hein, sinon c'est pas drôle...

    En cherchant, c'est qu'on en trouverait d'autre! Mais passons à

    L'usage majeur de la chaîne:

    Il n'est pas à votre avantage contrairement à ce qu'on essaie de vous  vendre dans ces courriers publicitaires ambulants. Outre vous pourrir la vie et la boîte mail, la chaîne a une mission très précise: lançée d'une personne que nous appellerons A et qui a dans sa liste de contact une cinquantaine de personnes innocentes et bientôt victimes du phénomène, la chaîne va suivre sur environ la moitié des récepteurs que nous appelerons la génération B.
    Il y a en moyenne une cinquantaine de contacts dans les carnets d'adresse de toute les personnes de la génération B qui ont reçus la chaînes et même si dix seulement la font suivre, la multiplication d'adresses mail ainsi collecté est impressionnante en seulement trois générations. Imaginez quand six ou sept générations auront fait passer le message... De plus, les chaînes sont faite pour séduire ou effrayer de manière à pousser ceux et celles qui les reçoivent à les faire suivre...
    Cette habile collecte d'adresse finit inexorablement par revenir à son point de départ, la personne A, rappelez vous! Monsieur A qui, loin d'être innocent va renvendre ce joli lot d'adresses mail valides à des firmes plus ou moins louches ou honnêtes qui spammeront bientôt votre boîte avec "hey, you win 10 000$! " Enlarge your penis" et autres propotisions saugrenues. (pour les plus gentilles)...
    spam

    De la propagation des chaînes:

    Le mode de transmission de ces cochonneries est le plus généralement votre liste de contacts. Si vous avez des proches ou amis un peu crédules ou nouvellement arrivés sur le net (oui, il y en a qui ne naissent pas un clavier à la main), ils sont susceptibles de tomber dans le panneau. Moins répandu mais aussi casse-bonbons: les zones "publiques" du net: si vous êtes inscrit à un forum, si vous avez même un BLOG, le message perso (ou MP) est un très bon vecteur pour Rififi127 pour vous envoyer sa chaîne porte-bonheur fraîchement reçue, parce que bon, lui il y croit. En résumé, nul n'est à l'abri NULLE PART!

    Comment réagir?

    SURTOUT ne pas répondre et ne pas faire suivre. Vous croyez vraiment qu'un piano, la foudre divine et un 36 tonnes vous tomberont sur la tête dès que vous sortirez après ce petit "sacrilège de supermarché"? Le meilleur moyen de tuer une chaîne reste de l'ignorer. Si vous avez un expéditeur réccurent friand de ces petites attractions irritantes, parlez-lui gentiment de votre refus d'adhérer à son petit monde! Souvent, les ados et pré-ados sont plus sensibles à ce genre de cyber-légendes. Discuter calmement avec son fils, sa cousine ou son petit frère reste une solution.  Et s'il ne s'agit que d'un contact de voisinage avec qui vous n'entretenez pas la moindre forme de relations, pas de sentiments, coupez les ponts!

    Conclusion


    Bref, les chaînes sont une catégorie non reconnue de MICROBES: elles polluent votre quotidien, vous apportent des nuisances et n'espérez pas une contrepartie agréable! 
    Que les surpersticieux croyants et autres s'achètent un chapelet un trèfle à quatre feuilles ou un gri-gri directement, c'est bien plus efficace moins casse-pieds!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    dancing-mad Profil de dancing-mad
    Vendredi 21 Mai 2010 à 14:24

    Alors là je suis complètement d'accord...
    "si vous envoyez ce mail, vous aiderez UneTelle du pays Pays-Défavorisé-Au-Régime-Dictatorial-Avec-Guerre/Famine/Sida/Sécheresse à pouvoir aller à l'école". comme si des kilooctets de mail pouvaient se transformer en argent...
    Et avant, il y avait les chaines par la poste. Une ancienne connaissance dont je n'avais pas eu de nouvelles depuis des lustres m'envoie une lettre... cool... première ligne : "cette chaine dure depuis 1986 et si elle continue jusqu'à la fin du mois elle sera dans le livre des records"...
    Qui a eu l'idée d'inventer ce concept débile, inutile et polluant, que j'aille lui dire 2 mots?
    En tous cas j'adore ton blog

    2
    Passionis
    Samedi 22 Mai 2010 à 12:28
    ouais, c'est comme la petite fille atteinte d'un cancer qui a TOUJOURS  8 ans depuis 1998, bonjour la crédibilité (je l'ai reçu plusieurs fois celle-là). "pour les plus gentilles", comme tu dis, ça me rapelle la fois ou j'ai reçu un mail pour acheter du Viagra (si, si)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :