• Quelques grammes de gentillesse dans ce monde de brutes...

    Aux informations sur France-Inter ce matin, les médias ont fait une apologie curieuse: celle de la gentillesse. En effet, les huiles, les patrons, les points clés de notre bonne société boîteuse et gangrennée ont réalisé une découverte étonnante: La gentillesse nous ferait défaut! A la bonne heure! En voilà une trouvaille! Il semble effectivement assez évident que le taux de suicide chez Orange et autre France Telecom serait peut-être un peu moins important dans une société un peu plus altruiste...

    Mais le constat est terrifiant! La gentillesse n'est pas ou ne devrait pas être une résolution, mais un état d'esprit! On n'est pas gentil parce qu'il le faut, on est gentil parce que c'est une question de nature! Ou du moins c'est ainsi que cela devrait se passer...

    La gentillesse se perd, non pas que nous ne l'ayons pas tous en nous, mais elle n'est pas encouragé. Tendez une main à un inconnu dans la rue, vous serez regardé comme un animal curieux. L'atruisme n'est plus à la mode dans notre bon petit train train du chacun pour soi. On encourage plus la gentillesse dans l'éducation, aujourd'hui nous sommes dans l'ère du "consommer vite, beaucoup et à tout prix" et du "consommer pour soi"? Un geste marqué pour quelqu'un d'autre est suspect. On prête des intentions malsaines, erronées ou déplacées aux personnes désintéressées.

    Il coulera encore de l'eau sous les ponts avant que la gentillesse refasse son retour triomphal dans nos mentalités, car elle est moins lucrative et profitable que l'égoïsme.

    Quel gâchis tout de même de brader de nobles valeurs pour quelques sommes d'argent...

    Oui, j'aimerais voir le retour d'un monde plus solidaire où la gentillesse retrouverait la place qui lui revient de droit.

    Une belle utopie.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :