• [Réflexion]"Sale intello!"

    Quiconque a un peu de connaissances et/ou une propension à se servir de sa tête -principalement de son contenu- a dû entendre un jour cette bravade qui se veut dégradante

    "Sale intello"

     

    [Réflexion]"Sale intello!"

     

    Ou comment fustiger l'usage de l'intelligence. Ce procédé a un nom, c'est le nivellement par le bas. L'art (peu) subtil de chercher à complexer l'autre sur l'usage de ses méninges. L'intelligence devient "faire son intello", et "intello" prend le sens péjoratif de chouchou de la maîtresse, de grosse tête mal-aimée, de monstre de foire tout juste bon à s'exhiber. L'intelligence est transmutée d'atout à handicap, et utiliser son esprit n'est plus un bienfait mais une honte...

    Alors si "l'intello" est jeune et en recherche d'identité ou de reconnaissance, sa première démarche sera de chercher à faire "comme tout le monde", de quitter son statut de bête fabuleuse pour entrer dans la meute.

    "Sale intello" est une insulte de cours de récréation, déjà désespérante dans ce milieu, mais particulièrement cocasse lorsque c'est un adulte qui l'assène à un autre.

    Et plus perfide que de traiter l'interlocuteur de "con". "Sale intello" joue sur la culpabilisation de l'intelligence à une époque où il ne fait pas bon sortir du rang (notez que ceux qui prêchent la normalité et l'uniformité sont souvent les premiers à beugler après la "pensée unique", si ce n'est pas paradoxal ça!), en mettant en exergue une différence souvent envenimée par un discours peu flatteur.

    "Il/elle ne se prend pas pour une merde! Il/elle pète plus haut que son cul, de toute façon, c'est un/une sale intello!"

    La plupart du temps, des propos tenus dans un discours fleuri de quelques grossièretés aussi méprisantes et dédaigneuses que le reste. On sent la frustration du cancre qui n'a jamais pardonné au premier de la classe d'avoir des bonnes notes (et des lunettes!)

    Cracher sur l'intelligence est le moyen des idiots de se sentir à la hauteur. Oh, je sais que cette réflexion va m'attirer des jugements, qu'on va me trouver pédante et suffisante, mais je pense n'être que lucide. Le fait est que la plupart des gens sont intelligents, mais préfèrent passer pour plus bêtes qu'ils ne sont dans un souci d'intégration, au motif que l'intelligence semble devenue une maladie honteuse.

    [Réflexion]"Sale intello!"

    Je ne pense pas être plus intelligente que la moyenne. Je ne pense même pas être très intelligente dans la moyenne. En revanche, je sais une chose: je ne cracherai pas sur qui je suis par désir d'intégration!

    Alors n'en déplaise aux adeptes de la médiocrité, je continuerai mes études, m'exprimerai dans un bon français, m'intéresserai autant que je le voudrais à tout ce qui attire ma curiosité, aimerai toujours lire et écrire sans chercher à m'en cacher.

    "Sale intello" pour ce qui me concerne n'est pas une insulte mais un compliment, parce que je suis fière de ne pas me soumettre à cette mode qui condamne la réflexion.

    Il s'agit moins d'intelligence que de culture, domaine accessible à tous. C'est à chacun de chercher à faire ce qu'il aime, sans se laisser influencer par le qu'en dira t-on. Se cultiver, se servir de ses acquis n'a absolument rien de honteux, et ceux qui se font traiter de "sales intellos" font en général plus envie que pitié!

    [Réflexion]"Sale intello!"

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    gasgaff
    Jeudi 17 Avril 2014 à 10:16

    Bonjour, j'ai été sur votre blog en passant par d'autres blogs (oui je me faisais un peu chier ce matin lol) et je le trouve très bien fait et bien écrit. Vos sujets sont assez intéressants et on voit que vous avez des idées et que vous les mettez en oeuvres. Merci pour ces lectures très instructives.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :