• [Série] Moffat, Doctor Why, et pourquoi j'envisage de lâcher la série

    Je suis une whovian, et mon amour pour la série Doctor Who s'arrête à la saison 7. J'ai laborieusement enduré la saison 8 que je doute revoir, et j'hésite franchement à poser un œil sur la 9. Avant de me lancer vos cailloux en disant que je ne suis pas une vraie whovian (on me l'a dit, c'est super, je ne savais pas qu'il y avait des gens qui disposaient du pouvoir de décréter qui est quoi hein...), je tenais à expliquer ici mon point de vue:

    Voilà qui ne surprendra personne vu mes critiques de la saison 8 et de son finale disponibles dans les billets précédents, je pense que l'âge d'or de la série est derrière elle, qu'il s'est achevé aux alentours de la saison 6 (la 7 étant déjà bien décousue et relativement décevante).

    La césure est d'autant plus violente que nous sommes passés  avec XI d'un Docteur léger, charismatique, intense, drôle et épique à un remake de Sheldon Cooper avec XII, grincheux, surfait et "à côté" des événements relativement souvent. La saison 8 est à peu près sauvée par Clara qui se retrouve un peu avec la triple fonction "être une compagne géniale/cadrer le Docteur/suppléer aux lacunes de XII". Mais ce repêchage n'empêche pas une bonne tasse d'eau salée.

    Mais s'il n'y avait que cela... Après tout c'est une opinion, certains aiment XII (tant mieux hein '^^), pourquoi pas...

    Non, le problème vient en très grande partie de la gestion de la série depuis déjà quelques saisons.

    Ah... Moffat Moffat Moffat! Un scénariste génial qui a signé certains des meilleurs épisodes de la série ("Blink", "The Empty Child" pour ne citer qu'eux, et qui ont bien leur place dans le top 5 des meilleurs épisodes depuis la reprise 2005), et aussi... des moins bons. Mais des VRAIMENT moins bons ("Angels takes Manhattan", "Listen"...)

    Steven Moffat veut aller trop loin, faire trop de choses, courir plusieurs lièvres à la fois, et il se perd dans ses sous-intrigues, ne s'encombre pas de cohérence et envoie bouler ses spectateurs plus souvent qu'à son tour (et le pire, certains en redemandent!).

    Un vrai "Doctor Why" tant on est en droit de se demander souvent POURQUOI ces choix?

    Alors qu'on se le dise: j'adore Moffat en tant que scénariste (enfin je ne valide quand même pas tout hein), mais je ne pense pas qu'il ait les épaules pour être showrunner. Et aux hooligans de la série qui aiment tant insulter les autres selon qu'ils défendent la  #team Russel T Davis ou la #team Moffat (même si c'est moins courant pour cette dernière), je ne suis ni de l'une ni de l'autre! J'aimais bien RTD pour une raison en particulier: il était cohérent envers lui-même et envers la logique de son univers: les règles dressées, il les respectaient, c'était des notions fixes, ce qui donnait aux spectateurs une sensation de logique: un cyberman n'a pas d'émotions et ne peut coloniser qu'un être vivant, un Dalek extermine tout ce qui n'est pas Dalek etc etc etc. C'était simple, ça fonctionnait bien. Après, tout ce qu'a fait RTD n'était pas forcément excellent! Il y avait comme pour Moffat du très bon et du moins bon. Mais son univers était solide, stable, il reposait sur des fondations claires.

    Ce que je reproche à Moffat, c'est en particulier sa passion pour le reboot: pourquoi s'encombrer d'aller voir comment les choses fonctionnaient jusque là quand on peut réécrire les règles à sa sauce sans se prendre la tête? Ce qui finit par donner l'impression que les règles de fonctionnement de l'univers de Doctor Who changent une fois par an (voir parfois plusieurs fois par saisons).

    On peut citer en exemple les histoires de points fixes dans le temps à géométrie variable, Gallifrey verrouillée mais pas trop puisque Clara s'y retrouve dans Listen mais verrouillée quand même, les Anges pleureurs qui ne peuvent pas se regarder sans se pétrifier (saison 4), et qui peuvent finalement parce que c'est plus pratique (saison 5), oh et puis tiens, ils peuvent aussi BOUGER quand on les regarde finalement (saison 7) etc etc etc...

    Vous allez me dire "oui mais si l'histoire est bonne à la rigueur, ça fait passer la pilule"... Sauf que c'est de moins en moins souvent le cas: depuis la saison 7, le fil rouge des saisons est de plus en plus ténu voir inexistant, certains épisodes semblent avoir été écrits à la pause café ou entre deux trains, et on perd de plus en plus la saveur si caractéristique de la série...

    Listen pour ne citer que celui-là arrive à partir sur deux trames scénaristiques différentes entre son début et sa fin, ce qui rend le pitch et son développement incompréhensibles. Après avoir lu des critiques de fans, je cherche encore comment ils ont pu voir tant de choses dans ce charivari...

    Pour moi, le coup de grâce de ce phénomène de déclin a été le changement de Docteur.

    [Série] Moffat, Doctor Why, et pourquoi j'envisage de lâcher la série

    Meilleurs moments de la saison: quand Clara fait de l'éducation/baffe le Docteur

    Capaldi ne laisse pas indifférent: certains l'adorent, d'autres le détestent. Je pense qu'il aurait pu jouer un excellent personnage, mais que Moffat voulant faire raccord avec le premier Docteur a essayé d'écrire une personnalité voisine qui ne correspond plus du tout à l'évolution du personnage depuis les dix dernières années. Avec Eccleston, Tennant et Smith, les fans avaient une certaine constante évolutive: chaque nouvelle incarnation sans ressembler à la précédente en était l'évolution logique, et en gardait un petit quelque chose qui permettait de sentir qu'il s'agissait toujours malgré tout du même personnage. Le XIIème rompt littéralement cette ligne évolutive en "régressant" littéralement par rapport aux différentes avancées entreprises par ses incarnations précédentes.

    On devine plus ou moins que l'excuse à cette aigreur méprisante est la perte des Pond, mais le changement est amené sans délicatesse ni transition réelle et fait regretter aussi bien Matt Smith, David Tennant que Christopher Eccleston.

    [Série] Moffat, Doctor Why, et pourquoi j'envisage de lâcher la série

    Si seulement...

    Hormis son caractère, XII est relativement "passif" face aux événements, y prend nettement moins part que ses prédécesseurs (plus dans la réaction que dans l'action), méprise les humains qu'il appelle "pudding brain" (chouette... Amis du Docteur: condoléances), voir n'hésite ni à se faire supplier (Into the Dalek) ni à sacrifier des vies (ne serait-ce que passivement en ne faisant rien pour les sauver/ en ne s'en émouvant pas => La momie de l'Orient Express, Kill the moon). Ego surdimensionné, suffisant, égocentrique et méprisant avec un côté surjoué, XII est très loin de jouer dans la même cours que ses prédécesseurs. S'il fallait une illustration à l'expression "en faire trop", j'aurais envie de suggérer la photo de XII pour rajouter à côté de la définition du dictionnaire.

    Un ensemble de phénomènes qui corrodent un peu l'essence de ce qu'était la série ces dix dernières années. Certains invoqueront peut-être la série classique pour justifier une partie des choix de Moffat, mais sur ce point je ne suis pas d'accord: la série 2005 est un renouveau de DW adapté à notre époque et à un nouveau public, un second souffle qui peut presque se suffire à lui-même. Récupérer des créatures de la série classique en les actualisant, pourquoi pas, mais pourquoi ce retour aux sources en singeant le premier Docteur malgré toute l'évolution de la série? Du reste, les Docteurs de la série classique pouvant rappeler Capaldi (le premier et le sixième entre autre) étaient parmi les moins populaires. 

    Pourquoi vouloir remettre au goût du jour ce qui a le moins bien fonctionné?

    Bref, ceci est un AVIS, merci de lâcher vos cailloux: on peut être fan et avoir l'esprit critique de ne pas tout accepter parce qu'il y a le logo de la licence (les durs de durs de la Guerre des Etoiles par exemple n'acceptent pas forcément TOUS les films).

    Mon opinion ne renie à personne ne droit d'apprécier/de ne pas être d'accord.

    Mais voilà, le suis Whovian et pour moi la série est terminée.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :