• [société/actu/web]Les nouveaux enragés du net: les trolls

    [société/actu/web]Les nouveaux enragés du net: les trolls

    Le titre est un peu trompeur car en vérité, le phénomène n'est pas nouveau, du moins ne date-il pas de ces derniers mois. Mais qu'en est-il de ces cyber-vandales/trouble-fête que l'on surnomme les trolls? Voici ce que wikipédia nous en apprend:

    "En argot Internet, un « troll » est une personne qui participe à une discussion ou un débat (par exemple sur un forum) dans le but de susciter ou nourrir artificiellement une polémique, et plus généralement de perturber l'équilibre de la communauté concernée.

    L'expression peut aussi s'appliquer à un message dont le caractère est susceptible de provoquer des polémiques ou est provocateur, ou auquel on ne veut pas répondre et qu'on tente de discréditer en le nommant ainsi. Le mot « troll » peut également faire référence à un débat conflictuel dans son ensemble.

    Dans la majorité des cas, l’évaluation repose sur l’aspect récurrent ou caricaturé de l’argumentation, les participants peuvent alors tout aussi bien être qualifiés de « trolls » que de « trolleurs ». En français, le terme « trollage» existe aussi pour désigner les actions des personnes considérées comme des trolls. Les usagers d'internet emploient plus généralement le verbe "troller" comme synonyme de moquerie provocatrice plutôt que polémique.

    Le troll est à distinguer du Flaming, qui consiste en l'envoi de messages délibérément hostiles et insultants avec l'intention de créer un conflit."

     

    [société/actu/web]Les nouveaux enragés du net: les trolls

     

    Quelle est la raison d'être des trolls? La réponse la plus simple serait probablement "emmerder le monde", car comme les flamers, ils ne poursuivent aucun but particulier. Ils se greffent sur un débat, une conversation, une discussion, y apportent quelques graines de discorde et savourent le résultat.

    Sur Facebook (site hautement intellectuel n'est-ce pas!) je suis tombée sur un numéro qui me surnomme désormais "mini-troll", au registre que j'apparaîs sous pseudonyme. Si toutes mes interventions sont en rapport avec les sujets concernés, les siennes visent simplement à être dégradantes.

    Provocateur, dégradant, souvent idiot, le troll ne cherche rien d'autre que provoquer la pagaille.

    Beaucoup de bruit pour rien.

    Le principe même du "trolling" est d'inciter un grand tapage sur des sujets qui, initialement ne prêtent pas à polémique. Dans le climat actuel où les gens sont à couteaux tirés, le troll est souvent l'étincelle qui met le feu aux poudres, et qui déclenche des réactions en chaîne dans le registre de la colère.

    En ce sens, les trolls ont malheureusement une lourde responsabilité morale sur les tensions qui règnent actuellement.

    Comment neutraliser un troll ou un flamer?

    L'option la plus tentante est souvent de répondre, mais ce n'est pas celle que je recommanderai. Les trolls sont la plupart du temps pétris de mauvaise foi et ne s'arrêtent pas au principe d'être pris en tort. Par ailleurs, parmi les trolls, il existe ce que l'on appelle les "trolls malins" qui ont une approche plus subtile et sont par conséquent plus difficiles à repérer. Le plus simple reste de proprement les ignorer et de faire comme s'"ils n'existaient pas, de poursuivre les débats/discussions/échanges avec les autres après s'être concertés pour faire abstraction du mauvais larron. En principe, voyant que ses interventions ne prennent pas, le troll finit par se décourager.

    Une alternative possible reste le rire et la dérision. Discrédité un troll avec humour peut en désarmer le discours, même si cette approche est plus incertaine. La plupart du temps, les trolls ne sont pas spécialement futés, mais il y en a de plus subtils que d'autres qui peuvent contrer cette méthode.

    Pour les flamers, même combat! L'ignorance a même plus d'impact car elle leur donne l'impression de ne pas avoir de prises sur leur victimes.

    Les trolls et autre flamers pullulent sur le net, chaque jour un peu plus. S'il devient difficile de les éviter, il est par ailleurs inquiétant de constater leur nombre en hausse.

    Cependant, si troller n'est pas "grave" d'un point de vue légal, le flaming est un délit! Et pour passer de l'un à l'autre il n'y a qu'un pas.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :