• [Société/débat]Les crèches, culture ou religion?

    Parmi les nombreuses polémiques du moment, entre l'agitation autour de l'allaitement et la tentative de justification d'un retour à la torture par Marine Le Pen (dans la catégorie "ils l'ont fait. Hélas..."), est tombé le grand débat autour de la présence d'une crèche dans une mairie FN, et de la bataille rangée des internautes à ce sujet.

    Les "pro" arguent que "c'est culturel" donc normal, qu'il ne faut pas cracher sur nos racines, que c'est une honte de taper sur Noël...

    Déjà, ce n'est pas la fête de Noël qui est incriminée parce que Noël ne vous en déplaise est tombé dans le domaine public depuis belle lurette et que c'est effectivement devenue une fête culturelle (comprenez "laïque") pour beaucoup de gens qui ne se réfèrent pas forcément à la Nativité. Ceux pour qui l'emblème de Noël c'est le gros bonhomme rouge, par exemple...

    Non, ce qui est pointé du doigt, c'est la présence de crèches dans des institutions municipales (donc théoriquement laïques). La place traditionnelle de la crèche est à l'église ou au temple, pas en mairie. Plus exactement, c'est l'INSTRUMENTALISATION d'une crèche dans une mairie FN de mettre un coup d'estoc à tous ceux qui ne sont pas forcément dans la chrétienté qui dérange... (On reste dans le ton et le niveau des histoires de porcs dans les cantines et de refus/suppression de menus alternatifs pour les enfants qui n'en mangent pas...)

    A ce discours, certains rétorquent "oui mais c'est notre culture de mettre des crèches, ça n'est pas pour le symbole religieux". Ah non, vraiment? Dans ce cas, vous ne verrez aucune objection à ce qu'on rajoute le Père Noël au tableau, avec son traîneau et ses rennes, car il a autant sinon plus de prétentions à notre culture actuelle, pour un spectre de gens plus large...

    Un débat qui pour le FN n'est qu'un moyen de plus de faire un pied de nez à tout ce qui n'est pas chrétien (oui parce que das le tas, il y a les musulmans et les juifs c'est vrai, mais aussi toutes les croyances moins courues et bien entendu l'agnosticisme et l'athéisme qui se font autant claquer le bec que les autres...).

    Alors certains lancent des perles du genre "ben puisque c'est ça, on va arrêter de faire des menus sans porc à l'école au nom de la laïcité! et toc!"

    Oui. Mais non. D'abord parce que le porc, contrairement à une crèche n'est pas un symbole religieux (on ne prie pas dessus, on ne lui voue pas un culte et on ne l'utilise pas dans le cadre d'une cérémonie...), donc sa présence ou son absence dans une assiette n'entrave en RIEN le principe de laïcité, ensuite parce qu'il y a des personnes parfaitement agnostiques, athées ou même chrétiennes qui ne mangent pas de porc. Les végétariens, par exemple...

    Pour rappel de la notion de laïcité, ce n'est pas l'interdiction de tous les cultes, mais le respect de chacun et la liberté de les vivre à titre personnel et individuel, sans faire de préférence pour l'un ou l'autre. Et pour cette raison, les signes et symboles religieux ostentatoires sont interdits dans les structures publiques. Depuis 1905.

    Si on veut prêcher le culturalisme, autant le faire de manière honnête, et non sélective: soit on inclut dans les lieux publics tout ce qui est tombé dans le domaine public (et du coup, ça inclut le Père Noël notamment...) soit on y met rien. Question d'honnêteté intellectuelle. Sachant que les crèches ont tout de même une très forte symbolique religieuse qu'il est difficile de renier, si on les accepte dans les espaces publics, on accepte les symboles de tous les autres cultes sans exception.

    Mais ça ne tient pas compte des avis des agnostiques et des athées pour qui toutes ces représentations sont au mieux des fables... Leur opinion vaut-elle moins que celles des autres? Pourquoi accepter de mettre en avant les croyances de certains et pas celles des autres? Ce n'est pas parce que la France a une forte culture chrétienne que tous les Français sont chrétiens...

    Donc, les symboliques religieuses ont leurs places dans les édifices religieux et dans les demeures de ceux qui y souscrivent. Mais les structures publiques doivent rester neutre, par respect de tous. Ça a très longtemps été le cas, ce qui est idiot, c'est de le remettre en question aujourd'hui. La liberté de chacun s'arrêtant où commence celle de l'autre, les chrétiens (même si je les aime beaucoup) n'ont pas à imposer leurs symboles à tous les autres en se servant de la tradition et du folklore...

    Parce que si la Nativité est folklorique sans connotation religieuse, alors elle n'a rien à faire dans les cultes... (Non, je ne soulignerai pas que Jésus en sus serait né en Juillet d'après ce que l'on sait aujourd'hui et que la légende de sa naissance ne serait apparue que plusieurs siècles après sa mort... Ah mince, je l'ai dit...)

    Bref, amis croyants, soyez cool ! Laissons les édifices publics rester neutres et fêtons tous Noël à notre façon, car quelque soit le dogme ou son absence, le 25 décembre reste un jour symbolique de fête, de solidarité et de paix :)

    Joyeux Noël à tous

     

    [Société/débat]Les crèches, culture ou religion?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :