• [Société/Féminisme] "Elle ne se respecte pas!"

    Ah, qui n'a jamais croisé cette phrase lancée sur un sujet lambda pour peu qu'une femme y soit mêlée et qu'elle ait cassé les codes que la société voulait pour elle!

    "Elle ne se respecte pas!"

    Alors déjà, j'aimerais qu'on m'explique en quoi une femme qui vit et assume ses choix ne se "respecte pas". Qui détermine sa respectabilité: elle, ou les autres? Et surtout, sur quels critères?

    La morale? Elle nous vient de l'éducation et n'est pas identique d'un individu à l'autre, donc partiale. La religion? Peut-être Madame-"elle-ne-se-respecte-pas" obéit-elle à un autre courant de pensée/de spiritualité, pourquoi la juger par ce spectre si subjectif?

     

    [Société/Féminisme] "Elle ne se respecte pas!"

    Et pourquoi ne dit-on jamais d'un homme qu'il ne se "respecte pas"?

    Logiquement si monsieur n'entend pas parler de "se respecter", madame ne le devrait pas non plus.

    Cette formule n'est destinée qu'à porter un jugement sur les choix des femmes en les faisant passer pour des irresponsables, des idiotes ou en leur ôtant toute dignité. Concrètement, cela revient à dire qu'elles ont tort de faire les choix qu'elles font, de manière arbitraire.

    Je DÉTESTE lire ou entendre cette formule, et tout particulièrement de la part d'un homme. Dis-je à ces messieurs qu'ils ne se respectent pas lorsqu'ils sortent en short l'été? Lorsqu'il fait trop chaud, et qu'ils ôtent le T-shirt pour se mettre torse nu?

    Personne ne devrait s'arroger le droit de dire qui se respecte ou pas. Ce que font les uns ou les autres de leur corps ne regarde qu'eux, eux et personne d'autre. Du reste, la dignité évoquée généralement dans ce genre de discours n'a rien à voir avec la tenue, la vie sexuelle ou les choix d'une femme. On est digne lorsqu'on est intègre, honnête, et cohérent, et que l'on obéit à son propre code de valeur. Pas besoin d'aller chercher plus loin que ça.

    Dans une société parfaite, chacun devrait être libre d'aller et venir dans la tenue qu'il veut sans critique, sans jugement, sans dépréciation.

    Mais le "elle ne se respecte pas" va plus loin qu'une affaire de look/de code vestimentaire: le plus souvent, cette petite pique concerne aussi la sexualité.

    Parce que nous vivons dans une société où dès l'adolescence, nous subissons le double-standard de l'homme séducteur/de la fille putain.

    [Société/Féminisme] "Elle ne se respecte pas!"

    Vu hier sur une page que je ne citerai pas.

    Comprendre qu'il est bien vu pour un jeune homme d'être sexuellement actif et d'avoir des conquêtes, mais que la réciproque féminine est extrêmement mal considérée (quelle ironie quand on sait qu'une majorité de ces messieurs sont cishétéros et qu'ils croquent rarement la pomme tout seul...)

    Malgré les avancées non négligeables des combats pour les droits des femmes, malgré les petites victoires quotidiennes, il reste encore du boulot...

    Et le jour où la société acceptera qu'une jeune femme sexuellement active est toute aussi respectable et digne qu'un jeune homme sexuellement actif, le jour où on verra disparaître les réflexions stupides et sexistes comme "elle ne se respecte pas" (car oui, c'est sexiste, pour toutes les raisons sus-évoquées), on aura fait un grand pas en avant.

    La virginité n'a rien de "sacré", on la garde tant qu'on est pas prêt(e), on la perd lorsqu'on est prêt(e) à sauter le pas. Fin de l'histoire.

    Mais dans la tête de certains rétrogrades, si l'homme a le droit de "profiter de la vie" en trempant son biscuit où il veut quand il veut avec qui il veut sans engagement, la femme doit se garder et ne coucher que par amour (sinon c'est une salope), voir ne coucher qu'après mariage et ne jamais divorcer.

    AU NOM DE QUOI? Si on passe sur le fait que ce n'est absolument pas logique concrètement (avec qui les séducteurs vont-ils coucher?), c'est parfaitement arbitraire et tout autant sexiste/réducteur/dégueulasse. Tous les Humains naissent libres et égaux en droits, tous devraient donc être libres de faire les mêmes choix et d'être reçus/acceptés de la même manière.

    Si une femme qui couche hors mariage/pour le plaisir et sans engagement est une salope, un homme qui fait la même chose est un salaud. Si un homme qui couche comme il veut est un hédoniste, pourquoi une femme faisant la même chose n'est-elle pas une hédoniste également?

    Alors j'en entends d'ici qui vont protester "oui mais y a des femmes qui le disent aussi, que les filles vulgaires ne se respectent pas donc c'est pas sexiste!"

    Eh si mes bons, c'est sexiste, même si c'est relayé par d'autres femmes. Parce que ces femmes ont été éduquées dès leur plus tendre enfance à répéter une pensée sexiste: tenue sage/sexualité bridée= bien, tenue légère, sexualité libre=pas bien. Nous sommes tou(te)s conditionné(e)s dès l'enfance par une société sexiste et sexuée. S'en rendre compte est un premier pas vers la déconstruction de ce conditionnement. Le second pas est d'accepter que tout ce que l'on nous a enseigné n'est pas forcément bon parce que culturel.

    Dire d'une femme qu'elle ne se respecte pas, c'est vouloir la brider, la limiter dans un schéma, un standard voulu pour elle par la société. C'est tout simplement vouloir contrôler ses choix en se donnant le droit de les juger/les condamner.

    Mais pour vivre heureu(se)x, il ne convient pas toujours de se conformer aux standards. Il vaut mieux avoir le choix. Et la liberté de choisir, c'est aussi la liberté d'assumer ses choix sans jugement, n'en déplaise aux rétrogrades de tous poils qui aimeraient garder la femme sous contrôle en prétextant les bonnes mœurs.

    Pour finir, le respect est un dû universel: nous y avons tous droit (oui oui, même les gens que nous n'approuvons pas). Respecter une personne, c'est accepter que par ses choix, elle-même se respecte.  Même si ces choix sont contradictoires avec les nôtres.

    Décréter qu'une femme ne se respecte pas, c'est précisément ne pas la respecter.

    Une femme se respecte en étant elle-même, qu'elle soit sage ou sexy, qu'elle ait les cheveux courts ou long, qu'elle soit séductrice ou pas, et quelque soit sa vie sexuelle. A nous de la respecter en l'acceptant sans jugement.

    [Société/Féminisme] "Elle ne se respecte pas!"

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :