• [Société/féminisme] Messieurs, reniez vos coachs de séduction!

    Chers messieurs hétéros à qui ce billet est dédié,

    Ceci est la demande d'une femme qui se fait voix de bien d'autres: s'il vous plaît, mettez à la porte vos coachs de séduction!

    Dès l'instant où ils commencent à vous vendre "cinq techniques imparables pour aborder", "les meilleurs phrases d'accroche à retenir", "devenir un mâle dominant", sachez chers messieurs que non seulement vous risquez de vous prendre un mur dans vos résultats, mais qu'en plus, vous contribuerez à entretenir le climat de distance qui rend les femmes si méfiantes à l'égard des hommes.

    Alors j'en vois un là au fond qui proteste "oui mais moi je suis pas un harceleur! je ne suis pas un gros lourds!"

    Et sans vouloir vous manquer de respect, laissez-moi vous répondre par une métaphore:

    Admettons que dès demain, n'importe quelle femme qui estime vous trouver à son goût (sans forcément vouloir plus) se mette à vous aborder pour vous offrir une part de gâteau.

    Vous êtes libre de l'accepter ou de la refuser.

    La première fois, vous serez sans doutes flatté: elle ne vous connaît pas après tout! La deuxième fois, ça vous fera encore plaisir. Maintenant imaginez que vous vous faites aborder plusieurs fois par semaine, parfois plusieurs fois par jour toute l'année par des femmes vous proposant une part de gâteau. Et que parmi elles, il y a:

    - Celle qui insiste: "il est pourtant bon mon gâteau! Pourquoi t'en veux pas? Allez juste une bouchée pour me faire plaisir!"

    - Celle qui vous suit "C'est encore moi: allez, tu le goûte mon gâteau?"

    - Celles qui l'encouragent: "Allez, fais pas ton timide, elle est gentille ma copine, elle t'offre du gâteau!"

    - Celle qui se met en colère (et qui très souvent insulte): "pauvre con! D'où tu refuse ma part de gâteau? T'es trop gros de toutes façons!"

    - Celle qui négocie: "Allez, faut faire des trucs un peu fous dans la vie! C'est qu'elle est courte la vie, ça te coûte quoi?"

    Et je vous passe le reste de la liste.

    Et ces femmes vous abordent pour vous proposer du gâteau toute l'année, n'importe où (aussi bien dans les lieux publics, transports en commun, espace de travail), n'importe quand, parce qu'elles ont des coachs qui leur expliquent que c'est comme ça qu'on aborde un homme. Et que ça marche à tout les coups, garanti 100% de réussite, vu que c'est bien connu, l'amour de l'homme passe par son estomac!

    Et bien sûr, elles ne vous sélectionnent pas pour votre thèse sur Descartes ou votre Master en agronomie: leur choix est purement visuel. Elles se permettront d'ailleurs de vous faire remarquer si vous êtes séduisants, histoire de valider (ou pas) votre physique (que vous le vouliez ou non du reste).

    Elles considéreront également que vous êtes tenu de répondre (même par la négative) à leurs propositions et que vous leur devez au minimum sourire/cordialité (même si elles peuvent être la quatrième de la journée/ aborder de manière désobligeante ou intrusive).

    Sachant que vous aurez beau clamer que personnellement vous en avez marre qu'on vous propose du gâteau n'importe où, n'importe comment, souvent avec arrières-pensées/intrusion, ces mêmes coachs ne se baseront que sur le très très faible pourcentage de réponses positives pour justifier leur démarche et dire "vous êtes tout à fait légitimes mesdames, les hommes aiment ça! Ils font leurs mijorées, mais en vrai, ils ne demandent pas mieux".

    Imaginez que ces femmes revendiquent leur droit le plus strict de pouvoir vous proposer du gâteau sans conditions, et comme elles le veulent au nom des libertés.

    Si vous y arrivez, vous pourrez entrevoir en quoi les "techniques" des coachs en séduction sont dérangeantes et malsaines.

    Vous êtes désespéré et voulez aborder de la demoiselle?

    Mon conseil (celui d'une femme):

    - Prenez part à une activité (associative, militante, politique etc) qui vous touche et vous concerne: vous rencontrerez automatiquement des personnes avec qui vous aurez des affinités.

    - Soyez vous-même: pas la peine de répéter des phrases-clichés inventées par le premier beauf de l'histoire de l'humanité, toutes les femmes les connaissent, et ça ne fera de vous que la pâle copie d'un schéma douteux.

    - Réfléchissez bien: pourquoi avez vous envie d'aborder cette femme? Manifestement ce n'est pas pour discuter avec elle de la théorie des Cordes : votre intérêt est-il uniquement visuel? Cette femme peut-elle être casée? Homosexuelle (non, ce n'est pas écrit sur un visage)? Simplement pas intéressée? Comment légitimer que VOTRE démarche passe prioritaire sur SON droit de déambuler sereinement/ de se trouver là sans être importunée? Et par déduction, pouvez-vous déterminer que votre prise de contact ne sera pas intrusive selon le contexte où elle est entreprise?

    - Montrez vos qualités: vous avez de la conversation? De l'éloquence? de l'humour? vous êtes engagé dans une cause? Vous avez de l'esprit? Vous êtes cartésien? Poète? créatif? Servez-vous en! En soirée avec des amis, à l'occasion d'une fête, lors d'une manifestation sportive ou culturelle, dans le cadre d'un événement, d'un club, dans tous ces contextes où vous pouvez être amené à rencontrer une femme qui puisse être plus "disponible" que dans la rue, au supermarché, dans les transports en commun ou au travail.

    - Et surtout, la règle d'or, celle à faire passer avant toutes les autres: LE CONSENTEMENT C'EST LA CLE: Si madame vous dit "oui" ou vous fait clairement comprendre qu'elle est intéressée, vous pouvez continuer. Si à l'inverse elle semble indécise ou affiche un refus clair, c'est mort, ça doit s'arrêter là. Quelque soit votre degré d'intérêt, quelque soit vos qualités, quelque soient les efforts entrepris pour lui plaire. Poursuivre au delà d'un "non" ou d'un refus non verbal, c'est du harcèlement.

    Attention, je ne suis pas en train de dire qu'il ne vous faut pas aborder de femmes, mais qu'il faut le faire dans un contexte approprié et pour de bonnes raisons, en respectant leur consentement. Si vous suivez ces principes et que vous faites passer le mot aux hommes de votre entourage, vous avez d'autant plus de chances non seulement de trouver une personne qui vous convienne, mais en plus d'apaiser le climat d'angoisse qui pèse sur les femmes!

    Une part de gâteau? ;)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :