• [Société]Information et honnêté intellectuelle

    Il y a dans l'information un phénomène absolument génial: souvent les lecteurs accusent les médias de mentir (en général quand ça les arrangent), taxent ceux qui les contredisent de moutons ignares, mais sont capables entre eux de faire preuve d'une hypocrisie consommée!

    [Société]Information et honnêté intellectuelle

    Oui, c'est dur de ne pas se hérisser...

    Vu récemment sur une page (que je ne citerai pas) FB, à propos de la participation de la direction de presse au défi "Ice Bucket". (Notons que l'opération a permis de regrouper une coquette somme de dons pour la maladie de Charcot, donc ce n'était pas si mal!)

    - C'est du gâchis d'eau! Y a des enfants dans le tiers-monde qui n'ont pas accès à l'eau potable!"

    "C'est ca, éclatez vous en gaspillant de l'eau...et beaucoup diront que c'est pour la bonne cause, mais moi je répondrais: "Pas besoin de ca pour faire un don"   

    "Dans certains pays les gens marchent des kms pour chercher un bidon d'eau ....pour sensibiliser les gens à une maladie il existe certainement d'autres moyens que ce gaspillage débile !"

    Et bis repetita sur une page pendant quelques centaines de commentaires tous sur le même moule.

    [Société]Information et honnêté intellectuelle

    Oui messieurs-dames, ces personnes s'offusquent de quelques seaux d'eau déversés dehors (qui logiquement vont s'évaporer et suivre le cycle de l'eau pour se voir redistribués), mais ne s'indignent pas forcément de leur propre sens de la consommation, parce que si c'est pour eux, c'est utile. Le petit somalien évoqué les remercie pour les douches à rallonge, et les lessives trois fois par semaine, au moins c'est de l'eau gâchée pour quelque chose!

    Et elles y reviennent justement avec ce cliché hyper-culpabilisant du petit enfant du tiers-monde la mine malheureuse qui va faire des kilomètres de ses petits pieds pour un baquet d'eau putride. Le tout avant d'aller prendre une bonne douche, avant de mettre le lave-vaisselle en route pour la nuit, voir l’arrosage automatique des tomates ou des fleurs, parce que quand même, faut pas déconner...

    Alors que toi, cher lecteur de ces quelques lignes, nos amis de la police des mœurs et de la haute morale t'invitent à crever de faim sous un pont, une jambe et un rein en moins, par solidarité envers tous ces pauvres petits miséreux aux quatre coins du globe! Alors que ça serait tellement plus UTILE de faire un don à une ONG, de soutenir Amnesty International, bref d'agir d'une manière ou d'une autre, plutôt que de se laisser décomposer violemment pour manifester sa sympathie à la misère humaine... Enfin moi je dis ça...

     

    [Société]Information et honnêté intellectuelle

    Oui, se laisser crever de faim dans d'atroces souffrances pour être en osmose avec les petits maliens, ça provoque des hallu'...

    Alors s'il y a bien une chose que je désapprouve profondément, c'est la manipulation mentale à grands coup de culpabilité. Et paf, on vous assène l'image d'un pauvre petit enfant (jamais un adulte, les adultes c'est moche et ça pue, et comme dirait Matthieu Sommet, les enfants et les lolcats ça fait monter l'audience) pour faire passer une initiative caritative pour un crime contre l'Humanité! Autant le dire, il y a fort à parier que parmi tous ces démagos du dimanche, il y en a une bonne proportion qui jette les restes de ses repas, qui ne trie pas ses poubelles, qui laisse ses appareils életroménager/hi-fi/informatique/numériques allumés et qui remplit sa piscine tous les étés. Ceci est ce que l'on appelle donc un flagrant exemple d'hypocrisie. Le bon sens inviterait ces personnes à appliquer l'adage "balayer devant sa porte".

    L'histoire pourrait s'arrêter là. Mais non.

    24h plus tard, l'histoire des cartables de Puteaux.

    Et nouvelle vague de commentaires formatés copiés-collé puissance 10:

    "C'est cadeau = c'est bien, ceux qui polémiquent sont des cons, ils devraient dire "merci"".

    (Un best-of des citations à retenir:)

    "NON ! C'est déjà très sympa de la part de la Mairie d'avoir acheté des cartables pour les enfants ! Et de toute façon, quand on demande à une petite fille quelle couleur elle aime, elle répond toujours le rose !!! Les enfants ont des raisonnements simples. Faisons de même !" (toujours le rose! je connais plus d'une fillette qui seraient "contente" de l'apprendre...)

    mon époque, les gens disaient merci quand ils recevaient un cadeau, maintenant ils s'insurgent ! non mais où va-t'on ?" (Oui c'est vrai ça, où va t-on?)

    " Ce qui est grave c est de trouver ça choquant ... On parle d égalité biensur au niveau des droits mais une fille reste une fille et jn garçon un garçon c est tout c est comme ça !!! Les filles aiment le rose les princesses et les poneys les garçons preferent les pompiers et jouer aux gendarment rien ne les empêchent de jouer ensemble mais faut arreter de dire que nous sommes pareils nous devons avoir les meme droits mais nous sommes differents !!!!" (en décodé "ma fille, mon fils tu es défini(e) par une couleur choisie socialement -c'est comme ça!- et des stéréotypes, mais quand même nous sommes tous différents, mais pas trop, faut pas déconner et si ça t'indigne, honte à toi...") 

    et ma préférée:

    "on né homosexuels on le devient pas mais g l impression que l état veux pousser les jeunes a le devenir c grave en koi c choquant que le bleu c pour les garcons et le rose pour les filles" (Donc on naît homo mais on peut le devenir quand même -WTF?- et le rose c'est pour les filles, le bleu pour les garçons, tout le monde sait ça, arrêtez de vouloir fabriquer des homos avec des couleurs!)

    [Société]Information et honnêté intellectuelle

    A Nice, un mec a essayé de m'offrir un bouquin de scientologie une fois. J'ai dis non et j'ai passé mon chemin. Mais à présent je sais que j'aurais dû lui répondre "oui, merci monsieur" vu que ça ne se fait pas de refuser un cadeau, pauvre ingrate que je suis...

    Je vais aller me faire seppuku avec une cuiller rouillée pour laver mon honneur souillé.

    Et bien sûr, le choix de la couleur est innocent, tout le monde sait que le rose pour les filles et le bleu pour les garçons c'est GÉNÉTIQUE! 8D (C'est pour ça que la génération de ma maman avait le bleu pour les filles et le rouge pour les garçons...) On sait TOUS qu'il suffit de laisser un enfant choisir une couleur (plutôt que de lui imposer la couleur genrée qui lui correspond) pour qu'il devienne homo plus tard!

    Et quand la mairie prend 30 000 euros des allocations allouées par l’État (donc les impôts) pour payer des cartables roses et bleus plutôt que des livres scolaires on remercie gentiment madame le maire pour ce joli cadeau qu'on ne paiera pas du tout et qui n'a bien entendu aucune connotation ni aucun parti pris...

    [Société]Information et honnêté intellectuelle

    Oui, hein, j'ironise pour les handicapés du second degré

    Ah, et certain(e)s ont surfé sur l'occasion pour en remettre un coup au féminisme, parce que tout le monde le sait, les féministes sont des connasses frustrées qui veulent supprimer le rose pour les petites filles (et pas leur permettre de choisir, non non...) et que le VRAI féminisme respecte les stéréotypes de genre...

    "ce genre de polémique nuit gravement au féminisme, au vrai ..."

    A la demoiselle qui a clairement exprimé cela, je réponds ceci:

    Les féministes se battent pour un monde où une femme peut avoir le luxe de choisir. Un monde où elle peut aimer le rose et le bleu, jouer à la princesse et à la mécanicienne, et le tout sans qu'on lui dise "c'est mal", "c'est pas un truc de fille". Dans ce monde, les mecs aussi ont le droit de faire "des trucs de fille" (la vaisselle,  le ménage, s'occuper des enfants, porter du rose, broder, faire de la couture et même du shopping s'ils en ont envie, sans que l'on remette en question ni leurs attributs virils, ni leur orientation sexuelle). Alors je t'invite à revenir me dire de toi ou des personnes que tu critiques qui fait VRAIMENT du mal à la cause féministe...

    Remercies donc les "connasses" de "fausses féministes" de s'être assez battues pour te permettre de t'exprimer librement et que ta parole vaille le même poids que celle d'un homme, que ton vote soit reconnu, que tu puisses disposer de tes propres biens et d'un compte en banque personnel et être indépendante, parce que ma cocotte, ça ne s'est pas fait tout seul... (et bizarrement, à chaque petite victoire, on a vu naître la même opposition que celle que les féministes affrontent aujourd'hui dans la lutte contre le sexisme).

    Toute prise de parti idéologique mise de côté, je trouve terrifiant l'absence de recul avec lequel est traité l'information par la masse des lecteurs. Tout y est pris au premier degré (ce qui explique probablement en partie le succès des théories du complot...) sans analyse, sans réflexion, sans remise en question. C'est la presse qui le dit, donc on gobe, en tout cas tant que ça nous plaît, parce qu'à la première info jugée (à tort ou à raison) subversive par la masse endormie, on verra la foule se révolter contre les "merdias".

    Le problème, c'est que les infos subversives ne sont pas toujours celles que l'on pense...

    Vive l'hypocrisie intellectuelle moderne...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :