• Théorie du genre, désinformation et amalgames

    Je les aime ces sujets brûlants! J'adore sauter à pieds joints en plein sur les tisons!

    Et cette fois, c'est de la théorie du genre dont je voudrais parler. Le déclencheur est venu de la lecture de cet article sur le site Yahoo! et des commentaires qui y étaient attribués. Le portrait de Laurent et le témoignage de son parcours de femme à homme n'aura suscité que peu de tolérance et moins encore de compréhension de la part des internautes. Cela dit, lorsque l'on connaît la faune des forums Yahoo, il ne faut s'étonner de rien...

    Entre ceux qui déclarent l'article inintéressant ou disent s'en foutre (c'est leur droit, mais pourquoi le lire, et à plus forte raison, le commenter? Si je devais lire les articles qui ne m'intéressent pas en plus de ceux qui m'intéressent, je n'y arriverai pas!), ceux qui qualifient Laurent de "malade mental", de "psychopathe" et autre terme fleuris. Il en était même quelques uns pour suggérer le suicide ou l'euthanasie du transsexuel...

    Dans le même esprit, je ne compte plus les fois où j'ai lu des confusions flagrantes entre bisexualité et polyandrie... Combien de personnes s'imaginent que les bi sont polygames!

    Un amalgame aussi facile que de dire que tous les hétéros sont adultères. Cela choque? C'est normal. Car c'est un jugement tout aussi bête et injuste.

    Mais ce qu'il ressort de cet article, c'est que la grande majorité n'a pas comprit (et/ou ne veut pas comprendre) ce qu'est le "genre". Il est à différencier du sexe et de l'orientation sexuelle.

    La définition du genre est la suivante: "Le genre est un concept utilisé en sciences sociales pour désigner les différences non biologiques entre les femmes et les hommes."

    Très différent du "sexe" qui définit les différences biologiques entre individus mâles et femelles. Le genre et le sexe d'une personne sont donc deux notions distinctes. Et cette fameuse "théorie du genre" qui fait si peur aux opposants aux droits gays/lesbiens bi et transsexuels n'est en fait qu'une série d'amalgames dans le goût de "gommer les différences entre hommes et femmes!"

    Oui, mais il faudrait peut-être ouvrir les yeux. Avant toute évocation de mariage pour tous, culturellement, les genres ont déjà commencé à se mélanger! Combien de fillettes jouent à des jeux de garçon? Et des garçons à la poupée? Aujourd'hui, des femmes s'engagent dans l'armée, font de la politique, regardent le foot et s'habillent en chemise et pantalon. Aujourd'hui, les hommes ont le droit de demander le même congé parental que madame, participent à la vie du foyer, élèvent parfois leurs enfants.

    Oui, la société change. Et nous ne l'avons pas encore vue s'effondrer pour autant. L'évolution fait partie d'un cycle naturel contre lequel on ne peut aller.

    Accepter la différence des autres, la transsexualité, l'homosexualité,  la bissexualité ne sous-entend pas y souscrire, mais contribuer à plus d'égalité dans un pays démocratique.

    Rassurez-vous, la décadence, le délin social ne sont pas pour demain, et s'ils arrivent à nos portes, la "théorie du genre" (qui n'existe pas vraiment) n'en sera pas la cause. Regardez donc plutôt du côté d'une économie boîteuse, des inégalités sociales de plus en plus prononcées entres très-riches et très-pauvres, cherchez du côté de l'illetrisme et de l'appauvrissement culturel. Sur ces points, nous sommes faibles.

    Mais si le monde soit s'effondrer, ce ne sera pas parce que vous avez peur.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :