• Tous indignados!

    TOUS INDIGNADOS !

     

    Extraits d’un communiqué du réseau "Attac d’ Europe", mai 2011

    Les INDIGNADOS d’ Espagne et d’ailleurs !

    Le 15 mai 2011, une semaine avant les élections municipales, des dizaines de milliers d’étudiants, de chômeurs, d’actifs et de citoyens de tous âges sont sortis dans les rues des principales villes d’Espagne. Ils exprimaient leur colère face à la détérioration des conditions de vie – conséquence de la mise en place des mesures d’austérité par le gouvernement – et appelaient à une vraie démocratie, qui ne place pas les intérêts des banquiers et des politiciens avant ceux de la population.

    Appelée par des mouvements citoyens via les réseaux sociaux, et soutenuepar de nombreuses organisations (dont Attac Espagne), cette mobilisation a pris une ampleur inattendue. Les partis politiques et les syndicats, déconsidérés par leur incapacité à apporter des réponses face à la crise économique, sociale et environnementale, furent particulièrement exclus de l’organisation de la manifestation. (…) Dans ces différents pays, les manifestants ont développé des exigences similaires, par le biais des assemblées générales. Ce mouvement reprend largement des thèmes altermondialistes, comme l’exigence que la démocratie prévale sur les diktats de la finance, la visée d’une redistribution des richesses, le refus d’un modèle de développement consumériste et prédateur ou la mise en place d’une taxe sur les transactions financières... « Nous ne sommes pas des marchandises dans les mains des banquiers ou politiciens ». Les slogans des manifestants dénoncent la gestion de la crise : « ce n’est pas une crise, c’est une escroquerie ! », et montrent leur détermination. « Nous sommes là pour nous battre pour nos vies et notre futur », explique le manifeste issu de l’assemblée générale de Syntagma du 29 mai.

    Tous s’accordent pour dire, avec les manifestants du 28 mai au Portugal, que« notre combat est international ». Ce mouvement, rapidement dénommé « révolution espagnole », évolue vers une véritable mobilisation européenne qui remet en question les formes traditionnelles de mobilisation. De par son étendue et ses revendications, il peut d’ores et déjà être considéré comme un évènement social de première importance, et pas seulement du point de vue du mouvement altermondialiste. À ce titre,le réseau des Attac d’Europe exprime son soutien aux manifestants en Espagne, en Grèce, au Portugal et dans toute l’Europe, et condamne toute répression policière à leur égard, comme lors de l’évacuation de la Place Catalogne à Barcelone.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :